du 17 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Alors que le lancement était initialement prévu pour le 15 novembre, puis reporté au 16, la mission secrète Zuma (le détail du chargement pour le compte de Northrop Grumman n'est pas précisé) est désormais en attente.

SpaceX ne donne pas vraiment de détail, expliquant simplement qu'elle a décidé « d'examiner de plus près les données issues des récents essais de carénage pour un autre client ».

La société ajoute que, « bien que nous ayons l'opportunité d'un lancement vendredi 17 novembre, nous prendrons le temps nécessaire pour compléter l'examen des données et nous confirmerons une nouvelle date de lancement ».

SpaceX reporte le lancement de sa mission secrète Zuma afin « d'examiner de plus près des données »
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Il y a un mois, l'objet céleste baptisé 1I/2017 U1 passait au plus près de la Terre, attisant la curiosité de la communauté scientifique. En effet, il est de forme très allongée et « complètement inerte, sans le moindre soupçon de poussière autour de lui ».

Le projet Breakthrough Listen, doté d'un fonds de 100 millions de dollars et porté par le milliardaire russe Yuri Milner, a écouté pendant une dizaine d'heures l'astéroïde avec le radiotélescope Green Bank Telescope.

À la surprise générale... « aucune preuve de signaux artificiels émanant de l'objet n' a été détectée jusqu'à présent par le Green Bank Telescope, mais le suivi et l'analyse se poursuivent. Les données initiales sont disponibles pour consultation publique dans les archives Breakthrough Listen » explique le projet.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft explique que de nouvelles fonctions de recherche « intelligentes » sont ajoutées à son moteur de recherche. Le but est de vous donner des réponses plus complètes, plus rapidement.

Premier changement, lorsque vous posez une question à Bing, il utilise désormais des réseaux de neurones pour valider sa réponse en regroupant plusieurs « sources fiables ». Sur des sujets plus larges (dont la réponse n'est pas forcément unique), le moteur de recherche peut afficher les réponses provenant de plusieurs sources.

Il en est de même pour des avis d'experts. Par exemple, si vous voulez savoir si le café est bon pour votre santé, la réponse n'est pas forcément oui ou non. Bing propose d'agréger les avis provenant de sources jugées comme fiables.

Microsoft explique qu'il a également étendu son service de comparaison au-delà des produits. Le moteur de recherche peut ainsi opposer Pilates et yoga sur certains points (définition, manière de pratiquer et origine).

Le déploiement est en cours aux États-Unis et se fera progressivement durant les prochaines semaines. Une ouverture plus large est prévue, sans plus de détails pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

Fin 2015, Amazon retirait de sa boutique en ligne les Apple TV et autres Chromecast de Google au niveau mondial. Depuis, la guerre entre les trois protagonistes fait régulièrement parler d'elle. Dernier fait en date : YouTube disparait des produits Echo Show et Fire TV.

Mais la situation est en train d'évoluer. Un porte-parole d'Amazon a indiqué à CNet.com que les produits Apple et Google seront prochainement de retour. Les fiches produit sont déjà aux États-Unis (ici et par exemple), mais pas encore les stocks. Hasard ou non du calendrier, ce retour en grâce arrive une semaine après le retrait de YouTube.

Interrogé par nos confrères, Google explique qu'il est en discussions avec Amazon et « espère pouvoir parvenir à un accord pour résoudre ces problèmes rapidement ». La suite au prochain épisode.

Copié dans le presse-papier !

Les deux services de streaming musical reprochent à la Pomme des pratiques anticoncurrentielles. Daniel Ek (Spotify) et Hans-Holger Albrecht (Deezer) ont écrit une lettre à Jean-Claude Juncker, l'actuel président de la Commission européenne.

Selon le Financial Times, ils lui demandent d'intervenir contre des pratiques jugées anticoncurrentielles. Principal reproche, les 30 % prélevés par Apple sur les abonnements souscrits depuis l'App Store, puisque la règle s'applique à tous les actes d'achats, y compris in-app.

Même l'assouplissement de l'année dernière ne suffit, la part tombant à 15 % au-delà de la première année. Pour les deux entreprises, Apple est gagnant sur tous les tableaux, puisque son service Music peut être activé lui aussi depuis iOS.

La firme propose donc un service de streaming payant tout en « taxant » ses concurrents.

Copié dans le presse-papier !

La coentreprise d'Airbus et Safran (50/50) annonce la signature d'un contrat de 75 millions de dollars avec l'Agence spatiale européenne (ESA). Il « porte sur la conception, la réalisation et les essais des deux premiers exemplaires du démonstrateur Prometheus ».

ArianeGroup explique qu'il s'agit de « l’avenir des lanceurs européens, avec la volonté de concevoir et de produire un moteur réutilisable dix fois moins cher qu’un moteur actuel du type Vulcain 2 ». Son coût serait ainsi d'un million d'euros environ.

Prometheus fonctionne avec de l’oxygène liquide (LOx) et du méthane. Il est présenté comme le précurseur des futurs moteurs des lanceurs européens à l'horizon 2030. Les premiers essais sont prévus d'ici trois ans.

Pour rappel, Ariane 6 doit arriver bien avant, en 2020.