du 14 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

SpaceX Crew Dragon : la capsule habitée pourrait faire son premier vol début 2020… ou plus tard

Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, s'était rendu en fin de semaine dans les locaux de SpaceX aux côtés d'Elon Musk. Une conférence commune après des critiques échangées à travers la presse.

« Elon et moi sommes tout à fait d’accord sur le fait que notre objectif prioritaire est de lancer des astronautes américains sur des fusées américaines depuis le sol américain », lâche Jim Bridenstine, comme l'explique The Verge.

Pour rappel, les États-Unis, comme le reste du monde, dépendent actuellement des Russes et de leurs fusées/capsules Soyouz pour l'instant… avec les déboires que l'on connaît en cas de problème technique. 

Le coût est également un point important : de 85 millions de dollars la place sur Soyouz, il ne serait alors plus question que de 50 millions sur Crew Dragon, selon des estimations de la NASA.

L'objectif est désormais d'effectuer un premier vol qualificatif avec un équipage à bord (composé de Douglas Hurley et Robert Behnken), après une première mission « à vide » en mars

« Nous sommes très confiants que, dans la première partie de l'année prochaine, nous serons prêts à lancer des astronautes américains sur des fusées américaines », lâche l'administrateur de la NASA.

Un tel enthousiasme n'a rien de nouveau : les annonces s'enchaînent depuis 2017. Début 2020 pourrait donc être la bonne date cette fois-ci, mais elle peut tout aussi bien être repoussée une nouvelle fois…

D'ailleurs Jim Bridenstine est prévoyant : « si un imprévu se présentait, cela pourrait être plus long que ça [...] Dans tous les cas, savoir si nous effectuerons cette mission dans la première partie de l'année prochaine est moins important que savoir que nous le ferons ». 

chargement Chargement des commentaires...