du 13 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Disponible depuis hier aux États-Unis et dans une poignée de pays, le service de streaming a connu un départ difficile, comme en attestent les nombreux messages sur les réseaux sociaux.

La société s'est fendue d'un message sur Twitter, en ressortant l'excuse la plus courante dans ce genre de cas : « La demande des consommateurs pour Disney+ a dépassé nos attentes. Nous travaillons pour résoudre rapidement le problème actuel des utilisateurs. Nous apprécions votre patience ». Par contre, aucune donnée chiffrée sur l'affluence n'a été dévoilée.  

Pour rappel, Disney+ arrivera en France le 31 mars 2020.

Soucis au lancement de Disney+, qui ressort l'excuse de la demande trop forte
chargement Chargement des commentaires...