du 06 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Depuis hier, certains clients Sosh peuvent profiter de communications illimitées depuis la France vers les fixes et mobiles d’Amérique du Nord.

Vous n’avez rien à faire, cette option est automatiquement ajoutée à votre forfait précise l’opérateur. L’offre mobile + Livebox à 49,99 euros profite évidemment du même ajout.

Sosh ajoute les appels vers les USA et le Canada à son forfait à 24,99 €
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après huit ans passés à la tête de l'éditeur américain, Eric Hirshberg a annoncé qu'il quittera son poste le 31 mars prochain. C'est un coup dur pour Activision, qui perd ici l'artisan de plusieurs « des performances historiques », comme se plait à le rappeler Bobby Kotick, le PDG de la maison mère, Activision Blizzard.

Sous son règne, Hirshberg a notamment piloté les lancement de plusieurs volets de la saga Call of Duty, participé au lancement de la franchise Destiny, ou encore à la création de la saga Skylanders.

Si cette dernière n'est plus que l'ombre d'elle même aujourd'hui, elle a tout de même permis à l'éditeur de régner sans partage sur le secteur des jouets vidéo, au nez et à la barbe de concurrents puissants comme Disney (Disney Infinity) ou Warner (Lego Dimensions), tout en générant plus d'un milliard de dollars de revenus annuels.

Copié dans le presse-papier !

Le géant chinois, éditeur notamment d'applications comme QQ et WeChat, ou de jeux comme League of Legends, Clash of Clans ou Honor of Kings, a vu sa valorisation boursière progresser d'environ 128 % en l'espace d'un an, rapporte Bloomberg.

Une performance plus que notable qui lui permet d'atteindre la barre des 550 milliards de dollars. Cela en fait la cinquième entreprise la plus chère du monde, derrière Apple (920 milliards), Alphabet (792 milliards), Microsoft (694 milliards) et Amazon (624 milliards). Tencent double ainsi Facebook, qui passe en sixième position avec 527 milliards de dollars.

Le réseau social américain s'attend d'ailleurs à passer quelques mois difficiles en bourse après l'annonce de la mise en place de changements dans le flux d'actualités de ses membres. Ils doivent pousser davantage de contenus liés aux proches des utilisateurs, laissant moins de place aux marques ou aux autres pages.

Mark Zuckerberg pense que ces modifications feront baisser certains « indicateurs d'engagement » et ses revenus, par la même occasion. Mais il espère bien qu'ils seron bénéfiques aussi bien aux utilisateurs qu'à sa société, sur le long terme.

Copié dans le presse-papier !

L'Electronic Frontier Foundation (EFF) et la société de sécurité Lookout publient une enquête sur Dark Caracal, une campagne ciblant des milliers de personnes dans 20 pays avec des versions vérolées d'applications, principalement des messageries « sûres » comme Signal et WhatsApp.

L'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France et le Liban sont listés parmi les victimes. Des centaines de Go de données auraient été dérobées, selon l'organisation et la société. Les applications en question conserveraient leurs fonctions de départ, tout en ouvrant la voie à des captures d'écran, de photos, du son et de données par les responsables de la campagne. Elles sont distribuées via des magasins non-officiels.

Les traces remonteraient à la Direction générale de la sûreté générale libanaise. La campagne est désignée comme une APT (intrusion à long terme) dont des manifestations émergeraient depuis 2012. Ses homologues viseraient de plus en plus les smartphones, selon Lookout (dont c'est le fonds de commerce).

Copié dans le presse-papier !

Après une première alpha, AMD a finalisé ses pilotes Adrenalin 18.1.1 qui viennent corriger un souci rencontré avec certains vieux jeux.

La société précise avoir également réglé des problèmes avec FreeSync, le contenu vidéo protégé par des DRM, ou encore Starcraft 2 lorsqu'une configuration multi-GPU est utilisée.

Tous les détails se trouvent dans les notes de version.

Copié dans le presse-papier !

C'est la décision annoncée par Edouard Philippe ce week-end, comme le rapporte le Journal du Dimanche.

Le Premier ministre justifie sa décision par les « faiblesses structurelles » du modèle économique du projet. « Dans le contexte de "redressement de nos finances publiques", le chef du gouvernement refuse donc de "grever l'avenir [...] d'engagements supplémentaires non maîtrisés" » expliquent nos confrères.

Bien évidemment, les deux porteurs du projet, Jean-Christophe Fromantin et Luc Carvounas, ont réagi. Le premier explique sur Twitter qu'il ne se « retrouve pas dans cette France qui renonce », tandis que le second évoque une décision « incompréhensible ».

Trois pays restent en lice : la Russie, le Japon et l'Azerbaïdjan.