du 23 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

La situation politique au Royaume-Uni ne fait pas que des heureux. Certaines multinationales qui y ont installé leur siège européen craignent ainsi d'importantes répercussions économiques en cas de Brexit sans accord signé avec l'UE.

C'est par exemple le cas de Sony, qui a décidé de déménager son siège européen aux Pays-Bas en cas de « no-deal Brexit ». Selon The Telegraph, ce changement pourrait être effectif dès le 29 mars 2019.

Le siège européen de la branche PlayStation devrait quant à lui rester à Londres pour le moment, selon des propos recueillis par GamesIndustry.

Sony se prépare à déménager son siège européen en cas de « no-deal Brexit »
chargement Chargement des commentaires...