du 05 mars 2019
Date

Choisir une autre édition

C'est la fin pour la PlayStation Vita. Sur son site japonais, Sony indique que les deux derniers modèles encore vendus de la console ont connu leurs dernières livraisons.

Malgré ses qualités, et quelques fonctions intéressantes comme la possibilité de déporter l'affichage d'une PlayStation 4 vers la console portable ou ses pavés tactiles sur la façade arrière, la Vita n'est jamais parvenue à faire son trou face à la 3DS.

Elle trouvera tout de même son public au Japon et chez les amateurs occidentaux de jeux nippons, mais cela ne lui permettra pas de franchir la barre des 20 millions d'unités vendues depuis son lancement fin 2011.

Son aïeule, la PSP, avait trouvé preneur dans plus de 80 millions de foyers. La facilité avec laquelle cette dernière pouvait lancer des jeux piratés ou émuler des jeux PlayStation avait probablement facilité son adoption. Une particularité dont la Vita n'aura pas profité.

Hiroyuki Oda, le vice-président de Sony Interactive Entertainment, indiquait l'an dernier qu'il n'était pour le moment pas question de développer une nouvelle machine pour succéder à la Vita, qui sera donc probablement la dernière console portable de la marque. L'arrêt de la production des cartouches de jeux est quant à elle prévue pour le 31 mars prochain.

Sony met fin à la production de la PS Vita au Japon
chargement Chargement des commentaires...