du 21 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Le fabricant d'enceintes connectées connaît bien le sujet des assistants numériques puisqu'il a intégré Alexa et Google Assistant dans une partie de ses produits. Tous deux ne sont pas spécialement réputés pour leur respect de la vie privée. 

C'est là que Snips entre en piste, avec son assistant fonctionnant en local, notamment sur un Raspberry Pi. Sonos explique que les employés de la pépite française travailleront désormais à « améliorer encore l'expérience de la voix sur Sonos ». 

Dans ce billet sur Medium, Snips précise que son équipe parisienne restera dans la capitale. Rand Hindi se retire par contre de Snips afin de se « concentrer sur de nouveaux projets liés à la protection de la vie privée ».

Il renvoie vers Zama.ai, une solution open source dont le but est de travailler sur le chiffrement homomorphe. Il est question d'un « framework d'apprentissage profond permettant une inférence rapide et précise sur les données chiffrées ».

Quoi qu'il en soit, la transaction a été finalisée le 14 novembre, pour un montant de 37,5 millions de dollars. 

Sonos rachète Snips, qui développe un assistant numérique respectueux de la vie privée
chargement Chargement des commentaires...