du 28 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Sonnettes connectées Ring : L’EFF alerte sur l’application Android contenant des trackers tiers

Depuis son rachat par Amazon début 2018, Ring revient régulièrement sur le devant de la scène, mais pas de la meilleure des manières. Il y a quelques semaines, on apprenait que des employés avaient tenté d’accéder aux vidéos des caméras.

Aujourd’hui, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) se penche sur le cas de l’application Android, avec un constat amer : « Ring n'est pas seulement un produit permettant aux utilisateurs de surveiller leurs voisins. L'entreprise l'utilise également pour surveiller ses clients ».

Lors de son analyse, l’EFF a remarqué que l’application Android « comportait des trackers tiers envoyant une pléthore d'informations personnelles permettant d’identifier des clients ». Facebook, AppsFlyer, MixPanel et Crashlytics sont cités comme destinataires.

Pire, ces opérations se dérouleraient « sans notification ou consentement significatif de l'utilisateur et, dans la plupart des cas, sans moyen d'atténuer les dommages causés ». Tous les détails sont disponibles dans ce billet.

Rien n’est précisé concernant la version iOS de l’application. 

De son côté, le fabricant réagit : « Comme de nombreuses entreprises, Ring fait appel à des fournisseurs de services tiers pour analyser l'utilisation de notre application mobile, afin d’améliorer ses fonctionnalités, d’optimiser l'expérience client et d’évaluer son efficacité. Ring s'assure que l'utilisation des données recueillies par les fournisseurs de services reste contractuellement limitée à des usages appropriés ».

chargement Chargement des commentaires...