du 10 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Après plusieurs retards, le décollage a finalement eu lieu ce matin, sans encombre. La sonde prenait place à bord d’une fusée Atlas V.

Durant les prochains mois, Solar Orbiter « aura plusieurs rendez-vous avec Venus et la Terre pour resserrer son orbite autour du Soleil, en utilisant l'assistance gravitationnelle ».

Une fois en place, elle viendra épauler la sonde Parker Solar Probe, qui analyse déjà de près notre étoile.

Solar Orbiter : la mission est lancée, les panneaux solaires ont été déployés
chargement Chargement des commentaires...