du 13 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

SNCF : deux prototypes de trains autonomes (fret et TER) d'ici 2023

La Société nationale des chemins de fer ne se lance pas seule dans l'aventure. Voici la longue liste de ses partenaires : l'Institut de Recherche Technologique (IRT) Railenium, Alstom, Altran, Ansaldo, Apsys, Bombardier, Bosch, Spirops et Thales.

Deux consortiums sont créés pour l'occasion : l'un dédié à la réalisation d'un prototype de train autonome pour le fret, l'autre pour un prototype de TER. Une étape intermédiaire est prévue pour 2020 avec la mise en circulation de trains de fret semi-autonomes.

La SNCF détaille les quatre niveaux d'autonomie dans le ferroviaire :

  • GOA1 : conduite manuelle contrôlée (niveau actuel pour 99 % des trains)
  • GOA2 : accélération et freinage automatisés (conduite sans les mains)
  • GOA3 : conduite automatisée avec personnel à bord (prêt à reprendre la main si besoin)
  • GOA4 : train totalement autonome (capable de rouler sans conducteur à bord)

Le budget est de 57 millions d'euros, financés à 30 % par la SNCF, 30 % par l'État via IRT Railenium et 40 % par les différents partenaires.

chargement Chargement des commentaires...