du 13 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

SNCF : deux prototypes de trains autonomes (fret et TER) d'ici 2023

La Société nationale des chemins de fer ne se lance pas seule dans l'aventure. Voici la longue liste de ses partenaires : l'Institut de Recherche Technologique (IRT) Railenium, Alstom, Altran, Ansaldo, Apsys, Bombardier, Bosch, Spirops et Thales.

Deux consortiums sont créés pour l'occasion : l'un dédié à la réalisation d'un prototype de train autonome pour le fret, l'autre pour un prototype de TER. Une étape intermédiaire est prévue pour 2020 avec la mise en circulation de trains de fret semi-autonomes.

La SNCF détaille les quatre niveaux d'autonomie dans le ferroviaire :

  • GOA1 : conduite manuelle contrôlée (niveau actuel pour 99 % des trains)
  • GOA2 : accélération et freinage automatisés (conduite sans les mains)
  • GOA3 : conduite automatisée avec personnel à bord (prêt à reprendre la main si besoin)
  • GOA4 : train totalement autonome (capable de rouler sans conducteur à bord)

Le budget est de 57 millions d'euros, financés à 30 % par la SNCF, 30 % par l'État via IRT Railenium et 40 % par les différents partenaires.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Eyeo, éditeur d’Adblock Plus, a indiqué récemment avoir mis en place une équipe interdisciplinaire pour mieux s’attaquer aux mesures de contournement des bloqueurs de publicités.

Un jeu constant du chat et de la souris qui rappelle le combat sans fin entre malwares et antivirus. L’un des responsables, Ben Williams, explique à TechCrunch qu’Adblock Plus peut par exemple bloquer les publicités sur Facebook, mais que le réseau social ne tardera pas à déployer « un correctif contre le correctif ».

Le groupe de travail réunit des développeurs d’Eyeo et d’autres extérieurs, indépendants de l’univers open source, gestionnaires de listes de blocage, développeurs d’autres extensions de blocage, etc. Il aura pour mission de centraliser les efforts et les compétences, ainsi que de répondre aux requêtes des utilisateurs.

Le travail sur les mesures anti-contournement porte déjà ses fruits depuis plusieurs mois selon Williams.

Rappelons tout de même que le modèle économique d’Adblock Plus dépend de l’efficacité de son blocage puisqu’il commercialise une liste blanche, dans laquelle les publicités s’ébattent en toute liberté.

Cette liste impose des conditions, développées par le Acceptable Ads Committee (derrière lequel se tient Eyeo). Seules sont censées passer les publicités y répondant, et devant aboutir à des contenus non intrusifs.

Or, l’inscription à cette liste est payante. L’éditeur a donc tout intérêt à s’assurer que son blocage est efficace, même si cela signifie une alliance avec d’autres bloqueurs, moins consensuels. Adblock Plus a tout intérêt à rester une « référence » s’il ne veut pas être remplacé (voir notre analyse).

La publicité reste un marché très juteux, tant dans son édition que dans son blocage. Eyeo n'est d'ailleurs pas le seul acteur à vouloir faire autrement. Le navigateur Brave par exemple souhaite mieux répartir les gains générés. Mais ils restent finalement des acteurs privés cherchant à imposer leurs propres règles.

Copié dans le presse-papier !

Comme le font remarquer nos confrères de Videocardz, les constructeurs commencent à communiquer autour de l'arrivée prochaine du nouveau chipset haut de gamme d'Intel.

Celui-ci est déjà connu, le géant de Santa Clara en ayant dévoilé les nouveautés il y a quelques mois. Alors que le Z370 était surtout un Z270 avec un nouveau nom, ce Z390 doit apporter les nouveautés de la génération 300 : six ports USB 3.1 Gen 2 et CNVi pour l'utilisation de solutions Wi-Fi plus compactes.

Nous pouvons confirmer que le 8 octobre est la date retenue pour le moment, ce lancement ne concernant que le chipset et les cartes mères. En effet, les processeurs Core de 9ème génération ne devraient arriver que quelques semaines plus tard.

Il y a donc fort à parier que la disponibilité ne sera pas immédiate. De quoi permettre de digérer les dizaines de modèles qui ne manqueront pas d'être annoncés par les partenaires.

Copié dans le presse-papier !

Le premier est un caisson de basse qui viendra épauler les enceintes connectées Echo pour améliorer le rendu sonore.

Il affiche une puissance de 100 watts et dispose d'un haut-parleur de 16 cm. Il était référencé sur le site anglais d'Amazon à 75 livres sterling (environ 85 euros) et il a été remarqué par Pocket-Lint.

Plus intéressant, l'Echo Sub peut être appairé avec deux enceintes Echo pour créer un système 2.1. Chaque enceinte Echo joue le rôle du canal gauche ou droit, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent. Pour rappel, les enceintes HomePod d'Apple (avec Siri) peuvent déjà le faire.

Comme son nom l'indique, la Smart Plug est une prise connectée comme il en existe déjà beaucoup, avec Alexa en prime. Elle était référencée à 95 livres sterling (environ 107 euros), un tarif très élevé pour ce genre de produit. Là encore, Pocket-Lint a découvert le pot aux roses.

Dans les deux cas, il faut maintenant attendre l'annonce officielle par Amazon pour savoir de quoi il en retourne, et connaître les tarifs définitifs.

Copié dans le presse-papier !

André Coisne est sur le départ, la décision devant être effective d'ici quelques semaines selon l'AFP. Pour les sources de l'agence, les motivations sont à chercher du côté de la nomination de Paul de Leusse à la tête des services financiers du groupe, et n'aurait rien à voir avec les performances d'Orange Bank.

Pour autant, un an après son lancement, et malgré l'annonce (de moins en moins régulière) du nombre de nouveaux clients, on ne peut pas dire que le service ait changé la donne.

Depuis ses premiers jours, il a peu évolué, tout comme ses applications, n'introduisant surtout qu'une offre de prêt personnel en partenariat avec Younited Crédit.

Des fonctionnalités simples et promises dès le lancement, comme la demande d'argent à un tiers, ne sont toujours pas disponibles. Face aux évolutions de concurrents comme N26 ou Revolut sur la même période, cela fait un peu chiche.

André Coisne, dont on ne sait pas encore s'il sera remplacé, devrait continuer à conseiller Paul de Leusse qui occupera ses fonctions dans l'intervalle. Les décisions définitives concernant la nouvelle organisation devant être officialisé début octobre.

En novembre, Orange tiendra un nouveau Show Hello. Espérons que de véritables annonces auront lieu pour le service bancaire du groupe.

Copié dans le presse-papier !

Seulement quelques jours après la mouture 18.9.1, AMD revient avec cette version qui doit faire grimper les scores dans F1 2018, Fortnite, Shadow of the Tomb Raider ou Star Control : Origins.

Le gain reste assez limité puisque dans les trois premiers cas il est question de 3 à 5 % par rapport aux pilotes 18.8.2, pour les Radeon RX Vega 64, en 1080p ou 1440p selon les cas.

Le dernier titre a par contre droit à une hausse qui peut atteindre 17 % avec une définition 4K (2160p).