du 06 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Snap a déjoué les pronostics des analystes qui voyaient le nombre d'utilisateurs de Snapchat fondre au quatrième trimestre, souffrant de la concurrence d'Instagram. Le réseau social est en effet parvenu à se maintenir à 186 million d'utilisateurs quotidiens, un petit exploit.

Une situation qui permet à l'entreprise de signer le meilleur trimestre de son histoire... aussi médiocre soit-il. Le chiffre d'affaires atteint 390 millions de dollars, soit 36 % de mieux que l'an passé à la même période.

L'EBITDA reste quant à lui nettement négatif (-50 millions de dollars), mais les pertes nettes se réduisent à « seulement  » 192 millions de dollars, contre 350 millions un an plus tôt. Snap dispose toutefois de quelque 1,68 milliard de dollars de liquidités, de quoi voir venir encore quelque temps.

Sur l'ensemble de 2018, Snap déclare 1,18 milliard de dollars de recettes, contre 825 millions en 2017, pour des pertes nettes de 1,25 milliard de dollars : presque trois fois moins que l'an dernier.  

En bourse, ces bonnes nouvelles ont fait bondir le cours de l'action de près de 22 %, à 8,58 dollars. On relativisera tout de même en rappelant qu'à l'issue de sa toute première séance, le 3 mars 2017, l'action Snap cotait à 27,09 dollars.

Snap bondit en bourse avec des résultats médiocres, mais meilleurs que prévu
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog vantant « la crédibilité et de la cohérence », la plateforme de streaming explique que « les artistes seront désormais classés en fonction du nombre de vues organiques » de leurs vidéos. On se demande d'ailleurs pourquoi ce n'était pas déjà le cas. 

Copié dans le presse-papier !

Lancé en 2016, ce projet permet aux communes de profiter d'un coupon de 15 000 euros pour financer l'achat du matériel afin de proposer du Wi-Fi gratuit pendant au moins 3 ans.

2 800 coupons ont été distribués en novembre 2018, puis 3 400 en avril 2019. Comme prévu, un troisième appel à candidatures arrivera d'ici la fin de l'année. La Commission européenne précise qu'il ouvrira ses portes le 19 septembre à 13h (CEST). 

Pour rappel, le principe d'attribution est « premier arrivé, premier servi », avec « une répartition géographique équilibrée entre les pays ». Depuis le second appel, les conditions ont été légèrement revues, avec 15 % maximum des coupons par pays (au lieu de 8 % auparavant).

Copié dans le presse-papier !

La fonction est également ce que son nom décrit : des canaux partagés entre organisations différentes. Les cas d’utilisation ne manquent pas.

Slack cite de nombreux exemples, d’un nouvel employé ayant besoin de se plonger dans les interactions avec une autre structure à une meilleure gestion du support, en passant par la mise en commun d’informations entre une entreprise et ses clients.

Les canaux partagés ont toutes les capacités des classiques. Leur création repose sur une demande de l’administrateur à celui de l’entreprise concernée. Une fois la demande acceptée, les employés autorisés à y participer sont choisis, le canal comportant une icône spécifique à son statut partagé.

La nouvelle fonction est disponible immédiatement pour les clients de Slack.

Copié dans le presse-papier !

La fonction permet pour rappel de « sortir » une vidéo de sa page pour la déplacer ailleurs dans l’écran. Dans le cas de Firefox, elle est redimensionnable et reste toujours au premier plan.

Le mode est actuellement disponible dans le canal Nightly de Firefox pour Windows, et devrait être disponible dans la version finale 71 du navigateur. 

Son maniement ressemble largement à celui choisi par Opera depuis un bon moment déjà. Au survol de la souris, la vidéo affiche un petit encart (bleu pour Firefox) qui, si l’on clique dessus, coupe la vidéo sur le site et la fait apparaitre dans un cadre dédié.

Les versions Mac et Linux devraient suivre prochainement.