du 01 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Au cours des dernières semaines, les principaux fabricants de disques durs (Seagate, Western Digital et Toshiba) ont été pris la main dans le pot de confiture à vendre des disques durs exploitant la technologie SMR, sans le préciser (nous avons déjà détaillé les conséquences de cette technologie par ici).

Mais Western Digital est le seul à proposer des modèles SMR pensés pour les NAS. Seagate en avait d’ailleurs profité pour tacler son concurrent : « Nous ne recommandons pas la technologie SMR pour les NAS ». 

Le fabricant va désormais passer par la case justice, sous l’impulsion de Hattis Law qui a lancé une action de groupe. Le cabinet est donc à la recherche de personnes s'estimant être victimes de cette fraude. 

SMR dans les HDD Red pour les NAS : une plainte collective contre Western Digital
chargement Chargement des commentaires...