du 12 février 2020
Date

Choisir une autre édition

« À la suite de plusieurs décès survenus depuis 2017, la DGCCRF alerte les consommateurs sur les risques liés à l’utilisation des téléphones portables en cours de chargement, et plus largement de tout appareil électrique branché sur le secteur, dans les salles de bains », explique la répression des fraudes.

Elle donne trois exemples de victimes mortes des suites d’un choc électrique : « Dans un cas, la victime utilisait son téléphone, branché sur le secteur, alors qu’elle était dans sa baignoire. Dans deux autres cas, les victimes étaient en train de brancher le chargeur de leur téléphone, en ayant les mains mouillées et/ou les pieds dans l’eau ».

L’agence rappelle trois règles fondamentales, valables d’ailleurs bien au-delà des seuls smartphones et tablettes : 

  • charger ses appareils électriques ou électroniques en dehors des pièces humides ;
  • ne pas utiliser dans la baignoire ou sous la douche un appareil électrique branché sur le secteur, y compris  un téléphone étanche et résistant à l’eau ;
  • ne pas manipuler d’appareil électrique branché avec les mains ou les pieds mouillés, ou avec les pieds dans l’eau.

Pensez également à jeter un œil à votre installation électrique dans la salle de bain. Comme le rappelle Legrand, la norme NF C 15-100 distingue trois volumes 0, 1 et 2. Une prise électrique 220 V avec mise à la terre doit par exemple être installée en dehors de ces trois volumes, donc à au moins 60 cm de la douche/baignoire.

Smartphone en charge dans la salle de bain : suite à des décès, la DGCCRF alerte sur les dangers
chargement Chargement des commentaires...