du 30 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Shadow annonce sa plateforme Hive, un mode extrême et va offrir Trackmania² Stadium

Ceux qui attendaient de grandes annonces, notamment sur l'offre et les applications, auront sans doute été déçus par la conférence de Blade hier soir. La société devrait profiter de ses événements communautaires des prochains jours pour aller un peu plus loin.

Emmanuel Freund a surtout profité de la présence de la presse pour annoncer que l'équipe compte maintenant un peu plus de 200 personnes, pour 50 000 clients. Une croissance essentiellement effectuée au cours des deux derniers mois.

Il faut dire que la société a ouvert quelques bureaux à l'étranger ces derniers temps (voir notre analyse) et a proposé une offre intéressante et sans engagement à l'occasion du Black Friday. L'objectif était probablement de pouvoir clamer un chiffre important.

Pour le reste, on est toujours sans nouvelle du boîtier Ghost qui devrait néanmoins être proposé en précommande aux premiers abonnés ce week-end. Un partenariat est annoncé avec Ubisoft Nadeo autour de Trackmania² Stadium. Il sera fourni gratuitement (contre 10 euros sur Steam) aux utilisateurs de Shadow, sans précisions sur les conditions. Il profitera des fonctionnalités apportées par la plateforme communautaire Hive.

Déjà évoquée par le passée, celle-ci doit permettre à Blade de faire la différence face à une concurrence qui s'annonce forte. Pour cela, la jeune société française compte sur une évolution de l'expérience de jeu.

Il sera ainsi possible pour un utilisateur de voir l'écran d'un autre joueur et d'effectuer des actions. Cet outil, qui prend la forme d'une surcouche graphique accessible depuis n'importe quelle machine Shadow, sera proposé en bêta fermée d'ici deux semaines, puis ouverte courant janvier.

Les promesses sont nombreuses : chat entre utilisateurs, fonction sneak peek pour « admirer les exploits (ou les échecs !) d’un ami en live », un mode Extrême pour ajouter un effet de mosaïque ou d'ivresse, inverser les commandes, etc. Emmanuel Freund dit vouloir aller plus loin que le simple accès à une machine et « permettre à tous les joueurs quels que soient leurs moyens, leurs équipements, leurs activités de se rejoindre, de jouer ensemble et de créer leurs propres règles ».

Mais ce qui compte sera l'accélération de la croissance, tant locale qu'internationale. La couverture de l'Europe occidentale et de l'Amérique du Nord est annoncée pour 2019, sans plus de précisions.

chargement Chargement des commentaires...