du 26 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans un document financier publié par le gendarme boursier américain (la SEC), Spotify reconnaît que 1,3 % de ses membres utilise la version gratuite du service, sans pour autant écouter la publicité.

Courant mars, l'entreprise a déclaré lutter contre les applications modifiées pour contourner les limitations de la version gratuite.

Le service se dit « exposé à un risque de manipulation des comptes d'écoute ». Le combat contre ces écoutes frauduleuses est donc essentiel pour la santé opérationnelle et financière de la société suédoise, plaide-t-elle.

Elle compte entrer en bourse le 3 avril, mettant 31 % de ses actions sur la table dès le premier jour. Aujourd'hui, les deux fondateurs détiennent encore plus de 80 % des droits de vote.

Selon Spotify, deux millions d'utilisateurs bloquent les publicités
chargement Chargement des commentaires...