du 07 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Lors d'une conférence organisée par NASDAQ, Blake Jorgensen, le directeur financier d'Electronic Arts, a lâché quelques chiffres sur le succès du mode Ultimate Team de ses jeux de sport.

« Aujourd'hui, 70 à 75 % des gens qui achètent nos jeux de sport rejoignent Utimate Team. C'est fun. C'est un moyen génial de profiter du jeu. Et sur ces 75 % de joueurs, environ la moitié dépense de l'argent tandis que l'autre moitié joue sans dépenser » affirme le responsable, pas peu fier de son taux de conversion, quand le graal pour certains spécialistes du free-to-play se trouve autour de 2 ou 3 %.

Chaque année, ce mode de jeu génère environ 800 millions de dollars de revenus, grâce à la vente de pochettes surprise contenant des cartes à l'effigie de sportifs.

Ces cartes permettent de les utiliser au sein de son équipe, et il est donc important pour briller lors des matchs en ligne d'avoir la meilleure composition possible, ouvrant la porte à de nombreuses micro-transactions.

Selon EA, au moins 35 % des joueurs de ses jeux de sport payent pour Ultimate Team
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Didier Casas et Xavier Niel s'en sont ouvertement pris au projet d'attribution des fréquences de la 5G. Les deux dirigeants estiment qu'il avantage Orange et SFR, qui disposent de plus de moyens.

Sébastien Soriano était revenu sur la question ce week-end : « Je crois que tout le monde est bien conscient de la réalité des choses. Par le passé on a été accusé de faire la courte échelle à Free ou d'autres ». Il rappelle que l'Arcep est un « arbitre neutre » et « impartial ».

C'est désormais au tour d'Orange d'entrer dans la danse, par l'intermédiaire de Fabienne Dulac, sa directrice générale adjointe : « Ce modèle a la vertu d'éviter la surenchère qu'on a pu observer en Italie ou en Allemagne et de nous prémunir contre une explosion des prix », comme le rapporte ZDNet.

Elle n'en reste pas là et répond à ses concurrents : « Je comprends la position de Free et Bouygues Telecom, mais mathématiquement, les arguments avancés sont faux. Ce modèle en deux étapes est bien meilleur que le précédent où nous commencions tous à zéro et où nous étions dans des enchères permanentes pour acquérir les dix premiers mégahertz ». 

Enfin, concernant le lot de base à prix fixe de 40 MHz ou 60 MHz, c'est « du détail au vu de l'enjeu global ». « Chacun défend son intérêt pour s'offrir un maximum de fréquences pour un moindre prix », ajoute-t-elle.

Copié dans le presse-papier !

La fonction permet pour rappel de « sortir » une vidéo de sa page pour la déplacer ailleurs dans l’écran. Dans le cas de Firefox, elle est redimensionnable et reste toujours au premier plan.

Le mode est actuellement disponible dans le canal Nightly de Firefox pour Windows, et devrait être disponible dans la version finale 71 du navigateur. 

Son maniement ressemble largement à celui choisi par Opera depuis un bon moment déjà. Au survol de la souris, la vidéo affiche un petit encart (bleu pour Firefox) qui, si l’on clique dessus, coupe la vidéo sur le site et la fait apparaitre dans un cadre dédié.

Les versions Mac et Linux devraient suivre prochainement.

Copié dans le presse-papier !

Avec cette consultation, l’autorité compte réviser ses lignes directrices sur ce créneau sensible. Le projet veut tenir compte de plusieurs évolutions depuis 2013. 

Sont visées notamment les contraintes formelles en matière de projet de concentration. L’entité veut aussi dresser une liste d’opérations qui ne seront a priori pas  susceptibles de générer des problèmes de concurrence.  

« La réorganisation de la structure des lignes directrices a vocation à rendre le document davantage intelligible et maniable, au bénéfice des opérateurs économiques, qui ne sont pas toujours coutumiers de la procédure de contrôle des concentrations et du mode de raisonnement des autorités de concurrence » explique-t-elle.

Sont intégrées également diverses jurisprudences en matière de contrôle des engagements pris par les entreprises. 

Sont citées ses décisions relatives à Fnac et Darty (cession de trois magasins non réalisée), le raccordement des immeubles dans le cadre du contrat de co-investissement entre SFR et Bouygues Telecom ou encore la situation d’Altice/Numericable et Outre-Mer Télécom.

Copié dans le presse-papier !

Prévu pour cette année, le service de cloud gaming du géant du Net ne devrait pas être disponible sur Android TV avant 2020. C'est en tout cas ce qu'affirme XDA Developpers en se basant sur l'information d'une source présente à l'International Broadcasting Convention.

Toujours selon cette même personne, il faudrait attendre Android 11 « R ».

Copié dans le presse-papier !

La plateforme de streaming l'a annoncé officiellement sur son compte Twitter. La série des années 90 a remporté des Emmy Awards et est considérée comme « la meilleure sitcom de tous les temps » suite à une enquête de Vanity et 60 minutes. Elle sera distribuée mondialement.

Une bonne opération pour Netflix, qui vient en plus de signer un accord avec Canal+ en France. Reste maintenant à voir si Seinfeld permettra de contrebalancer la perte de Friends et The Office à la fin de l'année.