du 07 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Lors d'une conférence organisée par NASDAQ, Blake Jorgensen, le directeur financier d'Electronic Arts, a lâché quelques chiffres sur le succès du mode Ultimate Team de ses jeux de sport.

« Aujourd'hui, 70 à 75 % des gens qui achètent nos jeux de sport rejoignent Utimate Team. C'est fun. C'est un moyen génial de profiter du jeu. Et sur ces 75 % de joueurs, environ la moitié dépense de l'argent tandis que l'autre moitié joue sans dépenser » affirme le responsable, pas peu fier de son taux de conversion, quand le graal pour certains spécialistes du free-to-play se trouve autour de 2 ou 3 %.

Chaque année, ce mode de jeu génère environ 800 millions de dollars de revenus, grâce à la vente de pochettes surprise contenant des cartes à l'effigie de sportifs.

Ces cartes permettent de les utiliser au sein de son équipe, et il est donc important pour briller lors des matchs en ligne d'avoir la meilleure composition possible, ouvrant la porte à de nombreuses micro-transactions.

Selon EA, au moins 35 % des joueurs de ses jeux de sport payent pour Ultimate Team
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dernièrement, le département d'innovation stratégique de l'éditeur a été particulièrement actif. Son rôle : se pencher sur les technologies émergentes pour y trouver des applications en jeu. Dans un entretien avec IGN, en amont de DICE 2018, Lidwine Sauer détaille son travail sur la blockchain, plus qu'à la mode.

Pour elle, la blockchain est la chance d'enfin posséder des objets collectables vraiment uniques. Le registre distribué étant très difficile à falsifier. L'idée est de concevoir des objets uniques, et non un simple exemplaire d'une création existante. L'application la plus évidente, selon Ubisoft, concerne des contenus téléchargeables (DLC) propres à chaque joueur.

L'obligation de passer par une blockchain pour un tel projet n'est pas très claire, une simple base de données pouvant sûrement remplir le même office. Les perspectives commerciales, en matière d'échanges entre joueurs (un des grands marchés de Steam) n'a pas non plus été détaillé.

Le département de recherche d'Ubisoft est déjà à l'origine d'un assistant vocal, capable d'aider le joueur dans sa progression dans certains jeux, en lui fournissant des conseils personnalisés. Une bêta est proposée en anglais pour Android et iOS.

Copié dans le presse-papier !

Samsung annonce un investissement de 6 milliards de dollars d'ici 2020 pour développer sa technologie Extreme Ultraviolet (EUV) dans son usine de Hwaseong en Corée. Elle permet de créer des motifs plus fins et denses qu'avec les autres méthodes de gravure, grâce à une longueur d'onde plus courte.

Le fabricant compte utiliser cette technologie avec son procédé de gravure Low Power Plus (LPP) de 7 nm au cours de la seconde moitié de 2018, un calendrier déjà annoncé durant l'été 2017. Les lignes de production de l'usine de Hwaseong devraient être prêtes en 2020.

Cette annonce intéresse Qualcomm qui « prévoit que ses prochains chipsets mobiles Snapdragon 5G utiliseront la technologie 7nm LPP EUV de Samsung ». Les puces seront ainsi plus petites, avec une meilleure efficacité énergétique, mais le constructeur ne donne pas beaucoup plus de détails pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

La structure derrière le réseau d'anonymisation de la navigation, Tor, a publié un appel à candidatures pour remplacer la directrice actuelle, Shari Steele. Cette dernière, qui avait travaillé 15 ans à l'Electronic Frontier Foundation (EFF), quittera ses fonctions dans le projet Tor à la fin de l'année.

35 personnes travaillent actuellement pour l'organisation. Leur nouveau directeur doit afficher un soutien public sans faille à la vie privée, être au fait de la culture du développement open source et être à la fois capable de construire une communauté et de lever des fonds.

Copié dans le presse-papier !

Après le Cat S60 au MWC 2016, Caterpillar dévoile son S61, de nouveau équipé d'une caméra thermique FLIR avec une définition améliorée (HD au lieu de VGA) et capable de grimper jusqu'à 400°C.

De nouvelles fonctionnalités sont de la partie, comme un télémètre laser (jusqu'à 10 m) et un détecteur de qualité d'air. On retrouve également un écran Full HD de 5,2" avec une couche de protection Gorilla 5. Le tout est certifié IP68 et MIL Spec 810G, et peut résister selon le fabricant à une chute de 1,8 m.

Les caractéristiques techniques détaillées sont disponibles par ici. Le Cat S61 sera disponible durant le second trimestre pour 899 euros, soit bien plus que les 649 euros du Cat S60 à son lancement. Bien évidemment, le fabricant l'exposera au MWC.

Copié dans le presse-papier !

Le compte Evleaks, habitué à dévoiler des informations souvent justes sur les smartphones, a publié les prix des Galaxy S9 et S9+ de Samsung : 841 euros pour le premier, 997 euros pour le second.

Attention, rien n'indique qu'il s'agit des tarifs pour la France, les différentes taxes et redevances pouvant faire varier le montant payé par les clients.

Il faudra maintenant attendre la conférence de presse de dimanche pour en avoir confirmation.