du 09 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Fin novembre, le Centre national pour la recherche scientifique dévoilait son plan pour arriver à 100 % de publications en libre accès. Dans son Journal, le CNRS revient en détail sur cet épineux – et très coûteux – problème.

« Accéder à la connaissance peut coûter cher... même lorsque celle-ci est produite grâce à des financements publics. Afin de contrer le monopole imposé par certains éditeurs spécialisés, acteurs de la recherche et pouvoirs publics travaillent ensemble pour rendre accessible à tous, gratuitement, l’intégralité des publications scientifiques ».

Dans un long article, le CNRS aborde cette question sous plusieurs angles, avec notamment un historique de la science ouverte, l’évaluation des chercheurs et HAL (Hyper articles en ligne).

Science ouverte : le CNRS appelle à une « révolution nécessaire »
chargement Chargement des commentaires...