du 03 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

Scaleway s’est associé au ministère de l’Éducation pour bâtir des instances PeerTube

La filiale d’Iliad, a annoncé hier soir avoir mis au service de l’État une partie de ses solutions cloud, tout particulièrement à destination des académies.

« Les enseignants se sont rapidement très bien organisés pour maintenir leurs activités, mais en utilisant toutes sortes de solutions et d’outils », indique l’entreprise, qui répète plusieurs fois le mot « souveraineté ».

En association avec le ministre de l’Éducation, « un service d’encodage et diffusion peer to peer de vidéos (PeerTube) » a été mis en place sur Elements, l’environnement public cloud de Scaleway.

« Déployé chez un acteur souverain et totalement maîtrisé par le ministère, il permettra à chacune des 30 académies de disposer de sa propre plateforme et de gérer sa charge d’activité », explique Scaleway.

L’idée est d’éviter que des supports de cours et autres vidéos explicatives se retrouvent sur des plateformes comme YouTube.

Rappelons que PeerTube est un concurrent décentralisé à ce dernier. Largement mis en avant par l’association française Framasoft, qui en a assuré une bonne partie du financement, il permet de créer des fédérations d’instances, les données des contenus provenant de diverses machines.

chargement Chargement des commentaires...