du 19 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Samsung lance ses Galaxy A8 et A8+ (2018) : Infinity Display et deux caméras en façade

Cette nouvelle génération de smartphones remplace les Galaxy A5 et A7 (2017) respectivement. Le Galaxy A8 (2018) propose une dalle SuperAMOLED de 5,6 pouces, contre 6 pouces pour la version « + ». Dans les deux cas, le format est 18,5:9 avec une définition de 2 220 x 1 080 pixels et des bordures réduites.

Les points communs sont nombreux, à commencer par le coeur du système : SoC huit coeurs (2 à 2,2 GHz et 6 à 1,6 GHz, probablement un Exynos 7885), 4 Go de mémoire vive (jusqu'à 6 Go pour le A8+) et 32 ou 64 Go de stockage, extensibles via un lecteur de cartes microSD.

Pour le reste, il  est question d'une caméra arrière de 16 Mpixels avec ouverture f/1.7, de deux capteurs à l'arrière (16 Mpixels et 8 MPixels, f/1.9 dans les deux cas), de la 4G jusqu'à 600 Mb/s, d'un port USB Type-C, du Wi-Fi 802.11ac, du Bluetooth 5, du NFC, d'un lecteur d'empreintes digitales, etc. Tous les détails se trouvent par ici.

Comme leurs prédécesseurs, les Galaxy A8 et A8+ (2018) sont étanches et certifiés IP68. Android 7.1.1 est aux commandes, mais une mise à jour vers Android 8 est prévue. Le fabricant ajoute que ce sont les premiers smartphones de la série « A » à être compatibles avec le Samsung Gear VR. Ils seront disponibles début janvier, pour un prix qui n'est pas précisé.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

En coordination avec la CNIL, elle serait chargée de superviser et évaluer les expérimentations. « Il ne faut pas avoir une vision exclusivement nihiliste de la reconnaissance faciale » assure le secrétaire d’État dans une interview au MondeExpérimenter est également nécessaire pour que nos industriels progressent ».

Sur l’idée de coupler cette technologie en temps réel à la vidéosurveillance, Cédric O souffle le froid et le chaud. « Je suis extrêmement partagé sur la question. On en voit très bien l’utilité, par exemple pour identifier des terroristes dans une foule, mais aussi les risques. Il faut donc en définir très clairement le cadre et les garanties pour éviter la surveillance généralisée ». 

Et le locataire de Bercy d’appeler à un débat avec les citoyens, les élus locaux et les parlementaires.

Copié dans le presse-papier !

C'est fait ! Annoncé à la rentrée, ce partenariat étonnant prend forme, au tarif annoncé par les équipes du groupe Canal.

Ainsi, le nouvel ensemble « Canal+ et pack Ciné Séries » avec Netflix est à 49,90 euros par mois sans engagement (numérique uniquement) ou avec un engagement (numérique + TV) de 2 ans. Si vous ne vous engagez que pour un an, il vous en coûtera 54,90 euros.

Pour ce lancement, une remise de 15 euros est consentie, ce qui fait tomber le tarif à respectivement 34,90 et 39,90 euros par mois. 

C'est 15 euros de plus que l'abonnement simple à « Canal+ la chaîne », un tarif intéressant puisque outre Netflix, ce pack intègre l'accès aux chaînes et replay de Canal+ Cinéma, Canal+ Séries, Disney Cinéma, Fox, Polar+, WB TV, Série Club, TCM Cinéma, Paramount Channel, Action, Sundance TV mais également au bouquet OCS.

Par défaut, l'abonnement du service de SVOD intégré est celui proposant deux écrans avec une définition HD, facturé habituellement 11,99 euros. Pour passer à l'abonnement supérieur à 15,99 euros par mois (quatre écrans et 4K/UHD), il faudra logiquement débourser 4 euros de plus par mois. 

Une page dédiée à l'offre est désormais en ligne, en complément de la FAQ. Il y est confirmé que les clients actuels devront souscrire à de nouvelles options « à tarif préférentiel », sans plus de précisions. Pour le moment, rien ne semble en place dans l'espace client.

Il en est de même pour l'option Netflix qui peut être souscrite directement auprès de Canal+, et disponible ensuite via myCanal. Le lien entre les deux comptes se fait à travers une procédure d'activation gérée sur le site de Netflix.

Comme argument, Canal+ précise que son offre avec engagement permettra de s'affranchir d'éventuelles hausses de Netflix à l'avenir : « Le prix de votre offre ou de votre abonnement ne variera pas et restera fixe pendant toute la durée de votre engagement ».

Copié dans le presse-papier !

La firme de Mountain View commercialisera aujourd’hui, aux États-Unis, une nouvelle version de sa clé Titan. En association avec Yubico et pour 40 dollars, la clé présente notamment un connecteur USB Type-C.

Cette USB-C Titan Security Key est compatible avec Android, Chrome OS, macOS et Windows. Les composants sont les mêmes que pour les modèles Titan USB-A/NFC et Bluetooth/NFC/USB, dont la puce de sécurité chargée de vérifier l’intégrité de la chaine de sécurité.

Ce type de clé permet pour rappel de renforcer la sécurité des procédures d’authentification à plusieurs facteurs. Google cite plusieurs exemples de services compatibles, en-dehors des siens : 1Password, Coinbase, Dropbox, Facebook, GitHub, Salesforce, Stripe, ou encore Twitter.

Aucune information supplémentaire pour le reste du monde, mais la France devrait être concernée, puisque les précédents modèles de clés Titan y sont commercialisés.

Copié dans le presse-papier !

« Après neuf ans, l’équipe derrière Sensorly a pris la décision difficile de mettre fin au support des produits Sensorly et de mettre les applications et les cartes hors ligne », explique l'éditeur sur son site ainsi que sur le Play Store et l'App Store, comme l'a repéré le compte Twitter Muzikals.

Sensorly avait pour rappel été racheté en février 2016 par l'américain Mosaik. Pour le moment, les cartes de couvertures et de tests de débits sont toujours disponibles sur le site.

L'éditeur remercie enfin sa communauté qui réalisait les tests depuis leurs smartphones.

Copié dans le presse-papier !

Quasiment un an jour pour jour après l'annonce de son service, Microsoft ouvre doucement les vannes, tandis que d'autres invitations suivront au cours des prochaines semaines. L'annonce a été faite par Phil Spencer sur Twitter.

Rien de surprenant puisque la date avait déjà été annoncée il y a quelques semaines. Par contre, seuls les utilisateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Corée sont pour le moment concernés.