du 10 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Après le Hub de Microsoft et le Jambord de Google, voici le Flip de Samsung. Ce tableau blanc numérique de 55 pouces avec une définition 4K Ultra HD reprend la même idée de faciliter le travail collaboratif.

Il fonctionne sous Tizen 3.0, est monté sur un support à roulette et peut être positionné à la verticale ou à l'horizontale. Jusqu'à quatre personnes peuvent ajouter ou modifier du contenu directement sur l'écran tactile, soit en utilisant leurs doigts, soit un stylet.

Une fonction de partage d'écran depuis un ordinateur ou un terminal mobile est également de la partie. Il est annoncé à 2 699 dollars avec une disponibilité immédiate aux États-Unis et en Europe, ce qui le place largement en dessous des 4 999 dollars du Jamboard.

Samsung Flip : un tableau blanc numérique de 55" à 2 700 dollars
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est aujourd'hui que les deux anciens systèmes se verront couper leurs notifications.

La mesure a trois conséquences directes. Les applications ne signaleront plus aucun nouvel évènement qui provienne d'un serveur. Ensuite, les vignettes dynamiques ne le seront plus, puisqu'elles n'auront plus aucun nouveau contenu. Enfin, la fonction Trouver mon téléphone ne pourra plus fonctionner.

La nouvelle version minimale pour que les notifications push soient prises en compte est Windows Phone 8.1. Cependant, et comme le fait remarquer Neowin, ce système n’est plus supporté depuis juillet. La coupure pourrait donc ne plus être loin, tout comme pour la toute première version de Windows 10 Mobile, plus supportée depuis le mois dernier.

Copié dans le presse-papier !

Le groupe explique que cette acquisition doit positionner l'enseigne « comme un leader omnicanal du Lifestyle (Mode, Décoration, Beauté) ».

D'un côté il y aura donc le réseau physique et les équipes de Monoprix, de l'autre le savoir-faire d'e-commerçant de Sarenza précise le communiqué.

Sur Twitter, Stéphane Treppoz (PDG de Sarenza) s'explique davantage : « On s’est battus seuls face au pouvoir des GAFA mais c’est un combat déséquilibré. On sera plus forts pour innover ensemble ».

Le montant de la transaction n'est pas précisé, pas plus que le délai prévu pour qu'elle arrive à son terme.

Copié dans le presse-papier !

Evan Spiegel, le cofondateur de Snap, a déclaré à la Goldman Sachs Internet & Technology Conference que les utilisateurs devront bien s'habituer à la nouvelle apparence de l'application de messagerie, tant décriée.

Pour la société, une idée fondamentale est la séparation entre la messagerie et la diffusion de vidéos (broadcasting). Spiegel a également assuré que l'entreprise est moins focalisée sur des populations précises, préférant garantir que l'ensemble des utilisateurs comprennent comment naviguer dans les différents outils (comme les Stories et Maps) au premier démarrage.

L'ergonomie particulière de l'ancienne version était sans doute l'un des éléments de son succès auprès des plus jeunes, au prix d'une barrière à l'entrée pour d'autres personnes.

Copié dans le presse-papier !

Comme la majorité des fabricants de smartphones, le constructeur sera au MWC de Barcelone pour présenter ses nouveautés. Il tiendra une conférence de presse le 26 février à partir de 8h30, et vient de publier un très court teaser sur le compte Twitter Xperia.

Aucun smartphone n'est présenté, mais la vidéo laisse penser que le fabricant devrait jouer avec les courbes pour ses prochains smartphones. Cette publication arrive juste après une lettre envoyée à la FCC pour annoncer du changement dans le design d'un de ses prochains produits.

Quoi qu'il en soit, il faut maintenant attendre lundi prochain pour savoir de quoi il en retourne exactement. Selon les dernières rumeurs, le smartphone devrait porter le nom de Xperia XZ2.

Copié dans le presse-papier !

La fédération des industriels des réseaux publics annonce son soutien au Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), dans le projet européen censé amener du Wi-Fi gratuit dans 6 000 à 8 000 communes européennes. En vue : 120 millions d'euros d'aide de la part des institutions communautaires pour installer ces réseaux.

Avec une première vague d'inscriptions à la mi-mars, l'organisation estime qu'il y a urgence à informer les acteurs de la filière, pour qu'ils se préparent à déposer rapidement leurs dossiers. Les candidatures seront ouvertes six à huit semaines plus tard.

Une fois cette urgence gérée, la Firip assure que « d'autres travaux viendront ensuite, comme celui d'une contribution technique aux travaux européens autour de l'identification et de l'interopérabilité afin d'aboutir au roaming ».