du 21 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Le fabricant annonce une nouvelle gamme de SSD de 2,5" : les PM883 de 3,84 et 7,68 To. Pensés pour les professionnels, ils exploitent de la V-NAND sur 64 couches avec une interface S-ATA à 6 Gb/s.

Dans les deux cas, 2 Go de LPDDR4 faisant office de cache sont présents. Les débits sont de 550 Mo/s en lecture et 520 Mo/s en écriture au maximum, pour respectivement 98 000 et 28 000 IOPS. Si les performances n'ont rien d'extraordinaire, le fabricant met en avant la faible consommation : 2,8 watts en lecture et 3,7 watts en écriture.

Samsung en profite pour dévoiler son SSD NF1 de 8 To (V-NAND sur 64 couches). Signe distinctif : il est au format NGSFF présenté par le constructeur lors du Flash Memory Summit de 2017. De tels SSD sont pensés pour s'installer dans des serveurs rackables et mesurent 30,5 x 110 x 4,8 mm.

Les performances sont de haut vol selon Samsung, puisqu'ils pourraient délivrer « des I/O à 0,5 Po/s ». Le fabricant explique qu'il est possible d'installer pas moins de 36 SSD NF1 dans un serveur 1U.

Enfin, la dernière annonce concerne de la mémoire vive de DDR4 RDIMM de 64 Go utilisant des puces « monolithiques » de 2 Go (16 Gb). Le fabricant annonce des débits de 2 666 MT/s avec une consommation en baisse de 20 % par rapport aux mêmes barrettes exploitant des puces de 1 Go (8 Gb).

Samsung proposera par la suite des modules de 256 Go, toujours basés sur des puces de 2 Go. En attendant, la DDR4 RDIMM de 64 Go est exposée à l'Open Compute Project 2018.

Samsung fait le plein d'annonces sur la mémoire : SSD PM883 et NF1, DDR4 RDIMM de 64 Go
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Les structures souhaitant communiquer en ligne avec les clients peuvent dorénavant se pencher sur les Catalogs, accessibles depuis WhatsApp.

La fonction de création d’un catalogue de produits où chacun dispose de sa propre fiche, avec informations diverses, disponibilité, prix, adresse, etc. Plutôt que d’envoyer une photo après l’autre avec les informations liées.

Le catalogue est créé dans la partie Business des paramètres de l’application et peut être partagé avec le compte professionnel quand il est mis en relation avec un client sur l’application, relativement utilisée pour ce type de contact.

Notez que la fonction permet uniquement de regarder les produits proposés par une entreprise, pas de les acheter ou les commander. Elle se veut utile pour les entreprises vendant sur site, pour fournir automatiquement des renseignements qui auraient nécessité un déplacement ou communication active.

La fonction est disponible en Allemagne, au Brésil, en Inde, au Mexique, au États-Unis et au Royaume-uni. Facebook promet une extension à d’autres pays « bientôt ».

Copié dans le presse-papier !

À partir du 1er décembre 2019, Netflix disparaîtra des Roku 2050X, 2100X, 2000C, HD, SD, XR et XD. Chez Samsung, « certains des téléviseurs les plus anciens (modèles 2010 et 2011, avec la lettre C ou D après la taille de l’écran dans la référence) » sont concernés.

Sur cette page d'aide, Netflix explique qu'il s'agit « de limitations techniques », sans préciser lesquelles. Samsung nous indique que cela ne concerne que les appareils vendus au Canada et aux États-Unis, « les utilisateurs en France ne sont donc pas concernés ».

La liste des terminaux compatibles est disponible par ici.

Copié dans le presse-papier !

Annoncée début octobre, cette Surface 2-en-1 de 13" est animée par un SoC SQ1 maison réalisé en partenariat avec Qualcomm (il est basé sur le Snapdragon 8cx).

Dans les points positifs, le SSD est amovible, toutes les vis sont des Torx standard, « beaucoup de composants sont modulaires et se remplacent individuellement ». Par contre, «  (presque) toutes les réparations requièrent de retirer l'écran. La procédure simplifiée ne nécessite pas de séance de chauffe, mais il faut toujours faire soigneusement levier ».

Dans les points négatifs : « La batterie est solidement collée en place et son connecteur se branche sous la carte mère. Il faut donc démonter quasiment tout l'appareil pour y accéder ». Score final, 6 sur 10. 

Copié dans le presse-papier !

Proposée depuis le mois dernier sur iOS, cette v4 arrive sur tvOS, annonce l'équipe en charge du développement. 

L'ensemble se veut plus clair, avec une gestion des profils, de la nouvelle version d'AirPlay, s'adaptant aux nouveaux codes graphiques d'Apple. 

Cette adaptation, qui devait au départ prendre « quelques jours », aura finalement nécessité trois grosses semaines. 

Pour Android, c'est toujours en cours. Cela ne devrait néanmoins plus tarder. On espère que ce sera enfin l'occasion d'avoir du contenu à plus de 720p. Une fonctionnalité promise de longue date, mais toujours attendue.

Copié dans le presse-papier !

Depuis le 2 novembre 2019, Elsa Cortijo est nommée directrice de la recherche fondamentale du CEA. Elle succède à Vincent Berger, appelé vers d'autres fonctions.

Depuis 2014, elle était directrice du Laboratoire des Sciences du climat et de l'environnement. Elle a en poche un doctorat et une Habilitation à diriger des recherches de l'Université Paris-Sud Orsay. Elle est aussi directrice de recherche au CNRS. 

De son côté, Vincenzo Salvetti sera le nouveau Directeur des applications militaires du CEA, à partir du 1er janvier 2020.

Il est entré à la Direction des applications militaires du CEA en décembre 2005, en tant qu'adjoint du Chef du département de conception et réalisation des expérimentations (DCRE), dont il prendra la tête en 2008. Il était depuis 10 ans le directeur des armes nucléaires, et va donc devenir celui des applications militaires.