du 12 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Samsung annonce son Galaxy A9 de 6,3" avec cinq capteurs photo, pour 599 euros

Comme prévu, le fabricant a dévoilé un nouveau membre dans la famille des smartphones Galaxy « A » en version 2018. L'A9 rejoint donc les A7 et A8.

Il dispose donc bien de quatre capteurs optiques à l'arrière (dont un téléobjectif avec l'équivalent d'un zoom optique x2) et d'un cinquième de 24 Mpixels à l'avant. Le Galaxy A7 en avait déjà trois derrière (toujours un seul devant), tandis que le Galaxy A8 n'en a qu'un seul derrière et deux devant.

L'écran SuperAMOLED de 6,3 pouces (2 220 x 1 080 pixels) prend place dans un châssis relativement compact de 162,5 x 77 x 7,8 mm (183 grammes). Un SoC Snapdragon 660 et 6 ou 8 Go de mémoire vive sont de la partie, épaulés par 128 Go (ou plus) de stockage extensibles via un lecteur de cartes microSD (512 Go maximum).

La batterie affiche 3 800 mAh, avec Android 8.0 aux commandes. On retrouve la panoplie habituelle : Wi-Fi 802.11ac, Bluetooth 5, USB Type-C, NFC, lecteur d'empreintes digitales, etc.

Le fabricant annonce une disponibilité pour le mois de novembre. Il faudra tout de même débourser 599 euros pour le Galaxy A9 (hors ODR dont le fabricant est très friand, dès le lancement). Selon plusieurs de nos confrères, l'A9 devrait être une exclusivité temporaire chez Orange.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Une semaine et demie après la sortie de cette mouture, Google publie une mise à jour de sécurité sans attendre Chrome 78.

Quatre failles sont pointées du doigt : une critique (remontée à Google le 5 septembre) et trois avec un niveau de dangerosité élevé. Les détails techniques seront dévoilés ultérieurement, lorsqu'une majorité des utilisateurs aura installé la mise à jour. Selon The Hacker News, un attaquant pourrait en profiter pour exécuter du code arbitraire.

Man Yue Mo, qui a découvert deux des quatre failles, a obtenu une récompense de 40 000 dollars (20 000 dollars pour chacune), tandis que le montant des deux autres (notamment celle critique) n'est pas précisé.

Dans tous les cas, il est urgent de se mettre à jour si ce n'est pas déjà fait. Vérifier que vous avez bien la version 77.0.3865.90 au minimum (sur Windows, macOS et Linux).

Copié dans le presse-papier !

Chaque fois qu’un nouveau macOS arrive, la version intégrée de Safari est répercutée sur les deux versions précédentes du système. Catalina n’est pas encore là, mais High Sierra (10.13.6) et Mojave (10.14.5) peuvent récupérer Safari 13 depuis hier soir.

Parmi les nouveautés, un écran d’accueil revisité (avec notamment des suggestions de Siri), des notifications pour alerter l’utilisateur quand il se connecte avec un mot de passe faible, le support des thèmes sombres des sites web ou encore l’accès simplifié aux onglets déjà ouverts lors d’une recherche.

Safari 13 peut être récupéré depuis les mises à jour système.

Copié dans le presse-papier !

L’équipe est manifestement concentrée sur la version Android du navigateur. Tant et si bien que la nouvelle mouture pour Linux, macOS et Windows ne contient aucune nouvelle fonction.

Dans son billet de blog, l’éditeur liste seulement la liste des bugs corrigés, ce dont personne ne se plaindra. Elle évoque également quelques optimisations dans la synchronisation des données, pour des échanges plus rapides avec la version mobile, compatible avec Sync.

Comme d’habitude, la nouvelle version se récupère depuis l’à propos dans l’interface. Ceux qui souhaitent tester ce navigateur très orienté vers les fonctions avancées et la gestion poussée des onglets pourront le récupérer depuis son site officiel.

Copié dans le presse-papier !

Partant du constat que la gestion des onglets de Chrome sur les terminaux mobiles est une calamité, le géant du Net se décide enfin à changer la donne

Au cours des prochaines semaines, une « grille » permettra de regrouper les onglets par paquets, avec des miniatures pour les repérer facilement. En bas de chaque page, une liste des autres onglets appartenant au même paquet sera affichée, vous permettant de passer rapidement de l'un à l'autre. Pour rappel, la grille est déjà disponible sur iOS, mais sans la possibilité de créer de dossier pour l'instant. 

Enfin, sur les ordinateurs, Google pense à ceux qui ouvrent toujours des dizaines d'onglets et qui ne peuvent plus lire les titres des pages. Vous pouvez toujours l'afficher en survolant l'onglet, mais cette fonction sera bien plus fluide qu'avant si l'on en croit le géant du Net, avec le nom de domaine en plus.

Prochainement, des miniatures s'ajouteront pour avoir un aperçu de la page. Aucun calendrier n'est précisé pour le déploiement de ces fonctionnalités, si ce n'est qu'elle devrait être en place à l'automne. 

Copié dans le presse-papier !

Depuis plusieurs années, la société met en avant son attachement au solaire et à l'éolien : « En 2017, nous sommes devenus la première entreprise de notre taille à compenser notre consommation annuelle d'électricité avec des énergies renouvelables (et nous l'avons refait en 2018) ».

Sundar Pichai annonce aujourd'hui la signature de 18 nouveaux contrats (aux États-Unis, au Chili et en Europe) pour un total de 1 600 MW supplémentaires, dont une bonne partie en solaire. « Ensemble, ces accords augmenteront de plus de 40 % notre portefeuille mondial d'accords sur l'éolien et le solaire, pour atteindre 5 500 MW ».