du 27 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Depuis son annonce, le projet Salto inquiète certains acteurs, notamment Free. L’Autorité de la concurrence a donné son feu vert en août de l’année dernière, en échange d’engagements de la part de France Télévisions, TF1 et M6 afin « de ne pas favoriser le futur service maison », notamment que « les tarifs de distribution des chaînes en live appliqués par TF1 ou M6 à Salto ne seront pas discriminants ». 

Dans une lettre envoyée à l’ADLC, Free dénonçait la mise en place d’un véritable « cartel vis-à-vis des distributeurs ». L’ex-trublion a donc décidé de changer de braquet en déposant un recours devant le Conseil d’État contre le feu vert de l'Autorité, comme l’explique le généralement très bien informé Jamal Henni de La Lettre A.

Salto : Free dépose un recours au Conseil d’État contre la plateforme de France Télévisions, TF1 et M6
chargement Chargement des commentaires...