du 09 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Le système d’exploitation mobile se dote d’un nouveau kit de développement. Les auteurs se sont largement penchés sur les possibilités en ligne de commande, avec la possibilité par exemple de l’installer ou désinstaller sans aucune interaction.

La ligne de commande peut également servir à lancer la construction de paquets, avec une syntaxe similaire à celle de l’outil mb2. Via sfdk, il est même possible de créer des projets vides.

Parmi les autres nouveautés, on note la gestion du moteur de compilation, l’installation des nouvelles cibles, le contrôle de l’émulateur ou encore le déploiement de paquets vers un appareil spécifique, toujours en lignes de commandes.

Ces ajouts ne changent rien aux capacités déjà présentes dans l’interface Qt. Il s’agissait simplement de donner des équivalents en ligne de commande, dont l’utilisation peut se révéler plus souple et rapide selon les cas de figure.

Sailfish : le SDK 3.0 renforce ses capacités en ligne de commande
chargement Chargement des commentaires...