du 13 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Début août, Hyperloop One réalisait un test à 310 km/h avec sa capsule XP-1. Comme nous l’avions expliqué, il s’agissait pour la société d’une démonstration technique lui permettant de partir à la recherche de partenaires.

Elle en a trouvé au moins un : Richard Branson et son Virgin Group. Le montant de l’investissement n’est pas précisé dans le communiqué, mais il est suffisant important pour que Hyperloop One soit rebaptisé Virgin Hyperloop One.

De son côté, Richard Branson rejoint le conseil d’administration de cette nouvelle entité.

Richard Branson investit dans Hyperloop One, qui devient Virgin Hyperloop One
chargement Chargement des commentaires...