du 17 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

RGPD : la CNIL publie un premier bilan des violations de données personnelles

Cinq mois après l'entrée en vigueur du règlement européen, la Commission livre une série de chiffres. Ainsi, 742 notifications de violations ont été reçues au 1er octobre, concernant les données de 33 727 384 personnes situées en France (ou ailleurs).

Les cas les plus courants concernent l'hôtellerie et de la restauration, avec 185 notifications (25 %). Cela s'explique par un cas particulier précise la CNIL : « un prestataire de service, fournissant à ses clients des outils de réservation, a été victime d’une violation de données. Ce dernier a immédiatement averti tous ses clients de la violation ».

Dans 65 % des cas, les causes sont externes et font suite à un acte malveillant, 421 notifications faisant suite à un cas de piratage, contre 15 % d'erreurs humaines : données envoyées à un mauvais destinataire, équipement perdu ou volé, publication involontaire, etc.

La CNIL reste par contre encore assez discrète sur ses actions concernant le pistage en ligne, et les éventuelles enquêtes en cours. Les choses pourraient néanmoins s'accélérer dans les mois à venir.

chargement Chargement des commentaires...