du 15 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

RGPD : Grindr, Tinder, Clue et My Talking Tom accusées de partager trop de données personnelles

Selon une enquête du Norwegian Consumer Council (Forbrukerrådet) publiée sur Noyb.eu, une initiative fondée par l’activiste autrichien Maximilien Schrem, « de nombreuses applications pour smartphones envoient des données hautement personnelles à des milliers de partenaires publicitaires ».

L’organisation ajoute que « ces pratiques échappent à tout contrôle, entrainent des violations de la vie privée et du droit européen ».Trois plaintes ont été déposées à la CNIL norvégienne à l’encontre de Grindr et de cinq sociétés recevant des données personnelles via cette application : Twitter MoPub, AT&T AppNexus, OpenX, AdColony et Smaato.

Suite à la publication de ce rapport, l’UFC-Que Choisir monte également au créneau : « En utilisant les applications My Talking Tom, Tinder, Grindr, ou Clue, des centaines de sociétés tapies dans l’ombre récupèrent, utilisent, vendent vos données et réalisent des profils (très) détaillés sur vous ».

L'association alerte la CNIL et ajoute qu’« une vingtaine d’associations européennes et internationales alertent aussi leurs autorités ».

chargement Chargement des commentaires...