du 21 août 2018
Date

Choisir une autre édition

À l'approche du Règlement général sur la protection des données (RGPD) le 25 mai, de nombreux sites étrangers ont bloqué l'accès aux Européens, pour éviter de s'y plier.

Selon l'archiviste britannique Joseph O’Connor, repris par le Niemen Lab, plus de 1 000 sites de presse sont toujours inaccessibles dans l'UE, plus de deux mois après l'application du règlement.

Ces titres incluent surtout des titres locaux, mais aussi quelques grands noms, comme le Los Angeles Times. Reste maintenant à compter ceux qui respectent réellement les dispositions du RGPD.

RGPD : 1 000 sites médias américains restent inaccessibles en Europe
chargement Chargement des commentaires...