du 10 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

Revenu universel d’activité : le gouvernement lance une consultation en ligne

La ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a officiellement donné hier le coup d’envoi de la consultation citoyenne relative au futur « revenu universel d’activité », qui devrait faire l’objet d’un projet de loi en 2020. L’idée : rendre le système de prestations sociales « plus lisible et plus juste », en fusionnant de nombreuses aides (RSA, APL, prime d’activité, ASPA, AAH, ASS...).

Depuis une plateforme propulsée par Cap Collectif, qui s’était déjà attiré les critiques lors de l’organisation du « grand débat national », chaque internaute est invité à donner son avis et/ou faire des propositions. Ce à partir des trois thématiques suivantes : Pourquoi le revenu universel d’activité ? À qui le revenu universel devra-t-il s’adresser ? Comment devra fonctionner le revenu universel d’activité ?

L’exécutif a néanmoins déjà fixé plusieurs cadres à cette réforme, appelée à concerner 15 millions de personnes : « toujours procurer un gain à la reprise d’emploi, pour encourager le retour à l’activité », « transparence pour permettre aux allocataires de prévoir l’évolution de leurs revenus et d’identifier clairement le gain monétaire qu’ils auront en travaillant », etc. L’automatisation du versement devrait également être prévue, afin de lutter contre le non-recours aux aides.

Cette consultation en ligne s’achèvera le 20 novembre prochain. Les premiers versements du revenu universel d’activité, eux, ne sont pas prévus avant 2022, voire 2023.

chargement Chargement des commentaires...