du 13 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Résultats Free : cinq milliards de CA, un million d'abonnés mobile en plus, le forfait à 19,99 € majoritaire

Iliad vient de publier son bilan pour l'année 2017. Le groupe revendique un chiffre d'affaires de 4,987 milliards d'euros, en hausse de 5,6 % sur un an. Dans le détail, la croissance est plus importante sur le mobile (8,4 %) que sur le fixe (3,5 %).

Les voyants sont au vert avec un résultat opérationnel de 862 millions (+15,8 %) et un résultat net récurrent de 480,3 millions (+19,3 %). Le ratio d'endettement est par contre en hausse en passant de 1,0x à 1,4x sur l'année 2017.

La base de client est également en hausse avec 13,695 millions d'abonnés mobiles, soit quasiment un million de plus que fin 2016. « L’intégralité de la croissance nette a été effectuée sur le Forfait Free 4G illimitée » explique Free, ajoutant que « ce dernier compte d’ailleurs, pour la 1ère fois depuis le lancement, plus d’abonnés que l’offre à 2 euros/mois ».

8,2 millions de clients profitent de la 4G, avec une consommation moyenne de 8,4 Go par mois, contre 4,9 Go il y a douze mois. La couverture est de 86 % de la population en 4G, contre 94 % en 3G.

Sur le fixe, 6,520 millions de clients disposent d'une Freebox, soit 135 000 de plus seulement en un an, malgré de multiples promotions via Vente Privée. L'ARPU est d'ailleurs en baisse avec 33,90 euros, contre 34,70 euros au 31 décembre 2016, « en raison de la pression concurrentielle » précise la société.

Le FTTH décolle un peu avec 556 000 d'abonnés, contre 310 000 un an auparavant, soit 246 000 de plus. Au total, fin 2017, 6,2 millions de prises étaient raccordables en FTTH, contre 4,4 millions fin 2016. Aussi bien sur le fixe que le mobile, Free veut arriver à 25 % de part de marché à long terme. 9 millions de prises devraient être raccordables à la fibre d'ici la fin de l'année et 20 millions fin 2022.

Sur le mobile, la couverture devrait monter à 90 % de la population en 4G et 95 % en 3G cette année, avec la « finalisation de la migration des sites 4G en 1 800 MHz courant 2018 ». Enfin, le niveau d’investissement en France en 2018 sera compris entre 1,4 et 1,5 milliard d’euros… « hors fréquences et lancement d’une nouvelle Freebox ».

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Les utilisateurs se rendant sur la page d'accueil du réseau social peuvent y voir un petit bandeau gris sur le haut du site, avec le message suivant :

« À la suite d'un projet de migration de serveur, il est possible que tous les fichiers audio, photos et vidéos téléchargés il y a plus de trois ans ne soient plus disponibles. Nous nous excusons pour le dérangement. Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez contacter notre délégué à la protection des données à l'adresse suivante: DPO@myspace.com ».

Via une simple ligne de texte, Myspace annonce donc avoir perdu les fichiers multimédia uploadés sur son site avant 2015. Le réseau social ayant été créé en 2003, cela fait donc la bagatelle de 12 ans de données.

Dans un courrier repris par The Verge, le DPO explique que les fichiers sont corrompus et qu'il n'y a malheureusement aucune manière de récupérer les données perdues.

Nos confrères rappellent qu'il y a un an des utilisateurs se plaignaient déjà de ne pas pouvoir accéder à leurs fichiers. Myspace expliquait alors que le problème pourrait être réglé, mais ce n'est visiblement pas le cas.

Quoi qu'il en soit, cette histoire rappelle à quel point il est important de sauvegarder correctement ses données, et pas seulement en s'appuyant sur un service en particulier.

Copié dans le presse-papier !

La plateforme de streaming propose depuis déjà longtemps des contenus interactifs vous permettant de décider de certaines orientations dans le déroulement de la vidéo.

Après l'épisode Bandersnatch de Black Mirror, Netflix prépare une série complète : You vs Wild, dont la première saison sera disponible le 10 avril. Le personnage principal est incarné par Bear Grylls de l'émission Man vs Wild. Cette fois-ci, vous devrez l'aider à faire les bons choix pour survivre.

Copié dans le presse-papier !

13 pays et 19 médias – dont l'AFP, le Monde, Libération et 20 Minutes – se sont regroupés « pour répondre à vos questions sur les élections européennes », et uniquement ce genre de sujets.

La plateforme propose des « articles de vérifications sur les élections publiés par les partenaires, des analyses et réponses sur les idées reçues sur l'Europe, et toutes les réponses à vos interrogations sur ces élections ».

Tous les participants ont signé le code de conduite de l'International Fact-Checking Network (IFCN). Le financement provient de divers organismes, comme le détaille les Echos : 10 000 euros de l'IFCN, 40 000 euros de l'Open Society for Initiative for Europe et 44 000 euros de Google.

Jules Darmanin, coordinateur éditorial du projet, le site devrait « à priori » fermer quelques semaines après les élections de mai… « mais cela dépendra de son succès ».

Copié dans le presse-papier !

Après Windows, Office, Skype et d’autres produits, Microsoft lance un canal de test Insider pour Halo.

Avec Halo: The Master Chief Collection confirmé pour une arrivée sur le Microsoft Store, donc sur les PC Windows 10, l’éditeur cherche à embrigader des joueurs dans sessions de tests pour « aider 343 Industries » à peaufiner ses titres.

Le site pour s’inscrire est déjà ouvert et concerne donc tous les possesseurs d’une Xbox One ou d’un PC. Bien que le titre doive débarquer dans la boutique de Microsoft, il semble bien que le jeu pourra aussi être récupéré sur Steam.

On ne sait pas encore quand la Master Chief Collection sera disponible. 343 Industries a en revanche confirmé que les titres seraient diffusés un à la fois, en commençant par Halo Reach.

Copié dans le presse-papier !

La version pour terminaux mobiles et free-to-play du célèbre jeu se dévoile dans une vidéo d'un peu moins d'une minute, l'occasion de découvrir quelques cartes et modes de jeux.

Les préinscriptions sont ouvertes sur le site de l'éditeur pour, peut-être, rejoindre la bêta par la suite. Vous pouvez également vous préinscrire sur Android. À terme, il débarquera aussi sur iOS.

Call of Duty: Mobile sera disponible « dans certains pays », mais sans préciser lesquels. Sur le Play Store, la page de présentation est disponible en français en tout cas. Il faudra être patient puisque les bêtas de prélancement sont attendues « au cours des prochains mois ».