du 11 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Le Comité européen de la protection des données (EDPB) vient d’annoncer la mise en place d’un groupe de travail. Cette décision fait suite à une demande de l’eurodéputé Moritz Körner.

L’EDPB en profite pour mettre en garde les forces de police européenne sur l’utilisation du logiciel de reconnaissance faciale Clearview AI car « la légalité d’une telle utilisation par les autorités chargées de l’application de la loi de l’UE ne peut être vérifiée ».

Respect de la vie privée : l’Europe va se pencher sur TikTok et met en garde contre Clearview AI
chargement Chargement des commentaires...