du 09 juillet 2020
Date

Choisir une autre édition

Réparations : Apple étend son programme Independent Repair Provider à l’Europe

Apple a lancé son programme IPR fin août 2019, avec l’idée de fournir aux réparateurs indépendants les mêmes outils et pièces de rechanges que ceux, agréés, du réseau Apple Premium Reseller – et bien sûr des Apple Store.

Le programme est gratuit, tout comme la formation, obligatoire d’ailleurs pour obtenir la précieuse certification. Cependant, les conditions d’accès sont strictes, le contrat avec Apple comporte des clauses très contraignantes et les pièces sont chères.

Mais peu importe les critiques, Apple étend son programme à l’Europe et au Canada. Dans sa page d’explication, la firme indique que l’IPR se destine aux « entreprises qui souhaitent exécuter des réparations d’iPhone hors garantie directement auprès d’utilisateurs finaux peuvent demander à adhérer au programme ».

Que ces entreprises soient prévenues, de nombreuses conditions sont strictes. Par exemple, la firme « ne retiendra pas les candidats qui utilisent dans le nom de leur société ou dans leurs pages web des termes relevant d’une marque de commerce d’Apple ».

Les entreprises intéressées doivent en outre « tenir à la disposition d’Apple les documents attestant de leur activité », « disposer pour leur centre de services sans rendez-vous d’un local commercial situé dans un endroit facilement accessible » ou encore « sont tenues d’employer des techniciens certifiés Apple pour les réparations ».

Concernant la certification, « il est nécessaire de passer les examens d’un centre d’examens agréé en ligne. Les certifications sont mises à jour par produit, tous les ans. Les frais d’examen de certification ne s’appliquent pas aux entreprises ayant obtenu le statut de centre de réparation indépendant ».

Les indépendants intéressés pourront récupérer un « formulaire de notification d’intérêt » depuis la page. Apple prévient toutefois : « Le fait de satisfaire aux conditions du programme ne garantit pas l’acceptation de l’adhésion au programme», sachant que l'entreprise « se réserve le droit de refuser toute demande d’adhésion sans avoir à fournir de commentaires ».

chargement Chargement des commentaires...