du 20 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

Remboursement d’un vol annulé : l’UFC-Que Choisir assigne 20 compagnies aériennes

L’association en avait déjà mis 57 en demeure en avril « qui entendaient faire obstacle au droit au remboursement des passagers aériens aux vols annulés ».

« Si certaines compagnies ont répondu positivement […] de nombreux transporteurs aériens ont ignoré l’avertissement de l’UFC-Que Choisir et de la Commission européenne. Ils continuent de violer la réglementation en imposant aux passagers des bons d’achat en guise de remboursement de leur vol annulé », ajoutent nos confrères.

Ils ont donc décidé de passer la seconde avec des assignations en justice devant le tribunal de Paris pour Air France, Ryanair, Transavia France, Vueling Airlines, Lufthansa, Volotea, Air Algérie, Air Corsica, Royal Air Maroc, Air Caraïbes, Turkish Airlines, TAP Air Portugal, Tunisair, Norwegian, Emirates, Corsair, KLM, Air Austral, Air Europa et Air Transat. 

« L’UFC-Que Choisir rappelle qu’elle entend défendre le droit des consommateurs d’avoir le choix entre remboursement et bon d’achat, conformément à la réglementation ». Elle ajoute qu’elle « serait en droit d’exiger plusieurs milliers d’euros pour l’atteinte faite à l’intérêt collectif des consommateurs », mais elle « souhaite simplement que les compagnies se conforment à la réglementation et respectent les droits des consommateurs […] Elle ne sollicite pas, pour l’instant, de dommages et intérêts pour inciter les compagnies à rapidement se mettre en règle ».

L'UFC ne pousse cependant pas les passagers à demander expressément un remboursement «  s’ils ont confiance dans un avoir et s’ils peuvent faire autrement ». L’UFC-Que Choisir rappelle que les usagers comme les compagnies aériennes sont touchés par la crise sanitaire.

chargement Chargement des commentaires...