du 24 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans un court billet de blog, la société explique que « le contexte du marché de la presse au format numérique nous amène aujourd’hui à arrêter notre offre de téléchargement de presse et de livres au format numérique ». La date est fixée au 25 février.

Les clients presse recevront prochainement des informations supplémentaires, tandis que ceux intéressés par les livres sont invités à se rapprocher de Bookeen.

Relay arrête son service de presse et livre numériques
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

En 2018, il est encore très courant de voir un DVD fourni avec une carte mère. Il contient en général l'ensemble des pilotes et des outils permettant de faire fonctionner la machine une fois montée. Et ce, sans connexion internet.

Mais les lecteurs optiques tendent à disparaître. Entre la généralisation des accès internet et la montée en capacité des clés USB, à moindre coût, ils perdent leur intérêt. Des constructeurs et sociétés comme Microsoft ont pourtant encore du mal à se débarrasser de la fameuse galette, fabriquée à bas coût.

EVGA a décidé de sauter le pas. La marque spécialisée, aux fonctionnalités avancées, vient d'annoncer que ses modèles seraient désormais livrés avec une clé USB de 8 Go, dont les prochaines H370.

À qui le tour ?

Copié dans le presse-papier !

L'opérateur n'a pas fait d'annonce, mais a mis en place une page dédiée sur son site, repérée par Engadget. L'offre concerne les ASUS NovaGo, HP Envy x2 et Lenovo Miix 630, trois machines animées par un Snapdragon 835.

Sprint ne donne pas vraiment de détails sur les conditions de son offre, précisant simplement qu'elle « n'inclut pas les taxes, frais et suppléments ». Des règles d'utilisation, des restrictions et des limites au niveau des débits peuvent s'appliquer.

L'offre gratuite est valable jusqu'au 31 décembre de cette année, avant de passer à 15 dollars par mois ensuite.

Faute de détails, difficile pour le moment de juger cette offre, mais elle s'inscrit dans la promesse initiale des « Always Connected PC ». Pour rappel, les machines sont encore assez peu disponibles dans nos contrées et pour des tarifs élevés, puisqu'il faut compter plus de 1 000 euros pour le HP Envy x2.

Copié dans le presse-papier !

Encore et toujours des suites pour les failles Meltdown et Spectre, dont les chercheurs continuent de trouver des variantes.

Les nouvelles venues sont nommées 3a et 4 (CVE-2018-3640 et CVE-2018-3639). Leurs détails ont été communiqués à l'US-CERT par Google et Microsoft. Exploitées, elles permettraient à un pirate d'obtenir des informations sensibles.

Une partie des correctifs déjà en place, notamment dans les navigateurs, atténue le risque. Il faudra par contre en repasser par de nouveaux firmwares.

Dans un communiqué, Intel explique avoir déjà envoyé son microcode en version bêta à tous les constructeurs concernés pour des tests. Dans cette mouture, il devient possible de couper l'exécution spéculative, entraînant une chute de performances de l'ordre de 2 à 8 %.

Cependant, Intel précise bien que cette coupure est désactivée par défaut. Le fondeur transfère sur l'utilisateur le choix épineux : performances maximales ou sécurité ? Dans une note technique, Microsoft indique de son côté travailler également avec AMD et ARM, eux aussi concernés.

Copié dans le presse-papier !

L'autorité des télécoms met en consultation publique un plan pour libérer la bande des 26 GHz (PDF), aujourd'hui utilisées pour les faisceaux hertziens (des réseaux point à point à longue distance et très haut débit). L'objectif : qu'elle accompagne la bande des 3,5 GHz, censée couvrir la plupart des besoins des opérateurs et industriels se lançant dans la 5G.

« En France, les fréquences de la bande 25,5 - 27 GHz sont attribuées au ministère des Armées, au Centre national d’études spatiales, et l’administration chargée la météorologie. La bande 26 GHz accueille donc également des stations terriennes du service d’exploration de la Terre par satellite, du service de recherche spatiale et du service fixe par satellite » explique le régulateur, qui verrait donc la 5G coexister avec les utilisations existantes.

La bande des 26 GHz permettrait d'étendre la capacité de la 5G à des connexions à très basse latence ou de très grande capacité suivant les besoins. Les connexions actuelles via ces ondes fournissent des débits de plusieurs dizaines de Gb/s (voir notre analyse). SFR a déjà obtenu des débits de 70 Gb/s en 5G par ce biais. Les acteurs intéressés ont jusqu'au 18 juin pour répondre.

Copié dans le presse-papier !

Comme son nom l'indique, celui-ci dispose de 16 emplacements (12 de 3,5 pouces et 4 de 2,5 pouces). Il est animé par un CPU Ryzen 3 1200, 5 1600 ou 7 1700, épaulé par 4 à 64 Go de mémoire vive.

Série « X » oblige, le NAS dispose de deux ports réseau à 10 Gb/s (compatibles 1, 2,5 et 5 Gb/s), en plus de quatre ports gigabit et huit USB 3.0.

Trois emplacements PCIe sont aussi de la partie : 1x PCIe 3.0 x8, 1x PCIe 3.0 x4 et 1x PCIe 2.0 x4). Côté logiciel, le package QuAI est de la partie, ainsi que vQTS pour virtualiser l'interface d'administration QTS. Tous les détails du TS-1677X sont disponibles par ici.

Comme d'habitude, le fabricant annonce une disponibilité immédiate, mais ne donne aucun prix. Pour rappel, le TS-1277 avec 12 emplacements et un Ryzen 5 1600 est vendu plus de 2 500 euros.