du 01 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Microsoft et Apple peuvent souffler. La commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale a rejeté hier l’amendement, porté par le député Michel Larive, qui aurait contraint l’Éducation nationale à proposer uniquement des logiciels libres aux élèves.

« La disposition que vous proposez au travers de cet amendement me semble trop générale pour être applicable en pratique, en imposant un recours systématique aux logiciels libres » a objecté la rapporteure, Fanette Charvier (LREM).

Le groupe LFI pourrait toutefois revenir à la charge lors de l’examen en séance publique du projet de loi « pour une école de la confiance », qui débutera le 11 février.

Rejet de l’amendement sur les logiciels libres à l’école
chargement Chargement des commentaires...