du 07 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Selon The Guardian, sur les 170 000 personnes venues assister à la finale de la Ligue des champions l'an dernier, 2 470 personnes ont été repérées comme des criminels potentiels. 2 297 l'ont été à tort, selon le quotidien.

La police locale défend son système, en déclarant qu'elle a permis l'arrestation de 450 personnes, sans faux positif sur ces actions. Les mauvaises identifications sont mises sur le compte de la piètre qualité des images fournies par les agences, la technologie en elle-même n'étant donc officiellement pas en tort.

Reconnaissance faciale : 92 % de faux positifs à Cardiff l'an dernier
chargement Chargement des commentaires...