du 07 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Si la Commission européenne n'avait pas spécialement prévu de se pencher sur ce cas (les seuils de chiffre d'affaires fixés par le règlement de l'UE sur les concentrations n'étaient pas atteints), l'Autriche a tout de même fait une demande en ce sens. Depuis, l'Islande, l'Italie, la France, la Norvège, l'Espagne et la Suède ont rejoint le mouvement.

La CE explique ainsi qu'elle va examiner l'acquisition de Shazam par Apple, car elle « considère que l'opération pourrait nuire de manière significative à la concurrence au sein de l'Espace économique européen ».

Ainsi, elle « va à présent demander à Apple de lui notifier l'opération ». Pour le moment, aucun détail supplémentaire n'est disponible.

Rachat de Shazam par Apple : pour Bruxelles, « l'opération risque de nuire à la concurrence »
chargement Chargement des commentaires...