du 14 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Le feuilleton commence en décembre dernier lorsque Disney annonce le rachat d'actifs de la 21 Century Fox pour 52,4 milliards de dollars.

Début mai, des rumeurs faisaient état d'une possible surenchère de Comcast. C'est désormais confirmé par le câblo-opérateur en personne. Il propose 35 dollars par action, soit un total de 65 milliards de dollars en cash, correspondant à « une prime d'environ 19 % par rapport à l'offre Disney ».

« Notre proposition n'est pas soumise à une condition de financement. Nous avons reçu des lettres très confiantes de Bank of America Merrill Lynch et Wells Fargo » ajoute Comcast. Ce dernier détaille ensuite les conditions qu'il est prêt à accepter, notamment des frais de 2,5 milliards de dollars si la vente devait être bloquée par les autorités.

L'offre arrive juste après le feu vert des autorités pour la fusion entre Time Warner et AT&T, qui était une condition sine qua non pour que Comcast lance son offre.

Rachat d'actifs de la 21st Century Fox : Comcast surenchérit sur Disney avec 65 milliards de dollars en cash
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Régulièrement, les studios et éditeurs lancent des tests de charge pour leurs services en ligne peu avant le lancement d'un titre majeur. Bethesda ne fait pas exception et a procédé ainsi il y a quelques jours avec Fallout 76.

Les joueurs participant à ces tests doivent signer un accord de non-divulgation leur interdisant formellement de diffuser la moindre image du jeu, de partager la bande son, ni même de laisser quiconque les regarder jouer chez soi ou de tout simplement parler du contenu du test.

L'un d'eux a toutefois tenté le diable en partageant une vidéo de 90 secondes sur Twitter, prise lors de l'un de ces galops d'essai. Vidéo durant laquelle son gamertag était visible quelques secondes…

Le châtiment fut sans appel. Le contrevenant a vu ses abonnements Xbox Live Gold, Xbox Game Pass ainsi que son accès Xbox Insider suspendus jusqu'au 1er janvier prochain, en plus d'un bannissement de tout test sur Fallout 76 d'ici au lancement du jeu. Jeu dont il ne pourra pas profiter sur la console dès sa sortie, puisqu'il requiert un abonnement Xbox Live Gold actif.

Copié dans le presse-papier !

Le but est d'apporter « des éléments de réponse à de vastes questions, grâce aux regards croisés de scientifiques venus de différentes disciplines ». Les vidéos sont mises en ligne sur la chaîne ZdS (Zeste de Science) du centre national de la recherche scientifique.

Pour le premier épisode, il sera question des réseaux sociaux, « un sujet loin de s’arrêter aux plateformes développées dans la Silicon Valley… ».

Copié dans le presse-papier !

À ce jour, les consommateurs qui souhaitent lancer une action de groupe doivent trouver une association agréée pour porter leur cause devant les tribunaux.

Un « filtre » qui ne plaît guère à la députée Laurence Vichnievsky. L’élue Modem estime que cette procédure n’a de ce fait été que « peu utilisée dans la pratique », sans provoquer de surcroît « d’avancées significatives dans la défense des consommateurs ».

À l’appui d’une proposition de loi co-signée par une quarantaine d’élus de la majorité, la parlementaire voudrait ainsi que les actions de groupe puissent à l’avenir être lancées par les groupes constitués d’au moins cent consommateurs (qui s’estiment victimes du même préjudice, par exemple au sujet d’un contrat de téléphonie).

Les associations « conserveront toute leur place mais ne disposeront plus d’un monopole », explique Laurence Vichnievsky. « L’interface entre la juridiction et les consommateurs sera, dans ce cas, l’avocat. »

Cette réforme concernerait uniquement les actions de groupe portant sur des litiges commerciaux, et non sur ceux en matière de données personnelles (tel que prévu par la loi de modernisation de la justice de 2016).

Copié dans le presse-papier !

Le serveur open source de base de données PostgreSQL est désormais disponible en version 11. Une mouture majeure qui se veut plus fiable et plus performante que les précédentes.

Le partitionnement des données est ainsi annoncé comme plus robuste, le parallélisme des requêtes plus efficace, les transactions dans les procédures stockées sont supportées, de même que la compilation JIT basée sur LLVM (désactivée par défaut).

Copié dans le presse-papier !

Alors que la Blizzcon approche à grand pas, de nombreuses rumeurs ont fait surface autour d'une éventuelle suite à la saga Diablo. Un faisceau d'indices, comme la présence d'une conférence « Diablo : What's Next » sur la scène principale dès la fin de la cérémonie d'ouverture, ou encore le lancement de tous nouveaux produits dérivés semblaient donner du poids à ces rumeurs.

Blizzard s'est toutefois fendu d'un communiqué visant à calmer les attentes des fans de la franchise. « Nous connaissons les souhaits de bon nombre des membres de la communauté. Tout ce que nous pouvons dire c'est que "tout vient à point à qui sait attendre" et que certaines nouveautés diaboliques demandent plus de temps ».

L'éditeur assure qu'il y aura tout de même quelques annonces liées à l'univers de Diablo. Espérons seulement qu'il ne s'agira pas uniquement de présenter le portage sur Switch, dont le lancement est prévu le 2 novembre prochain, jour de la cérémonie d'ouverture de la Blizzcon.