du 27 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

Qwant intègre le P40 d'Huawei dans trois pays d'Europe, dont la France

Annoncé hier, le smartphone sera mis sur le marché sans les services de Google, et le constructeur doit donc multiplier les partenariats. Pour une partie de l'Europe, il a choisi le moteur de recherche Qwant.

Les différentes déclinaisons du P40 « seront livrées par défaut avec l’application Qwant préinstallée » en Allemagne, Italie et France. Elle sera également disponible dans la boutique applicative App Gallery spécifique à Huawei, qui ne peut plus miser sur le Play Store de Google.

Chez nous, il sera également « le moteur de recherche par défaut de Huawei Search sur le navigateur mobile intégré ». En Allemagne et en Italie, il sera le moteur de recherche « de préférence » du navigateur Huawei Search, sans plus de précisions.

Le moteur, qui revendique 4,9 millions de visiteurs uniques par mois (Mesure Internet Global de Médiamétrie/NetRatings pour décembre 2019), dont 1,9 million sur smartphones, voit en ce partenariat une nouvelle source de croissance potentielle. 

Pour Huawei, il s'agit de mettre en avant un service misant sur le respect de la vie privée. Il s'était d'ailleurs déjà associé à Qwant pour un précédent projet, comme d'autres acteurs chinois avant lui, de Wiko à WeChat

Mais ce partenariat n'est pas engageant sur ce point pour le constructeur. Nous avons en effet demandé à Qwant s'il exigeait le respect d'une charte particulière aux entreprises avec lesquelles elle travaille. 

L'équipe nous a indiqué s'être focalisée sur une intégration de son application « respectueuse de nos engagements [...] Pour le reste, restons modestes, nous n'avons pas vocation à être un organisme de certification, pas davantage avec Huawei qu'avec n'importe quel autre constructeur ».

chargement Chargement des commentaires...