du 29 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

Qualité des pages : Google revoit sa stratégie de notation, AMP n'est plus un signal pris en compte

C'est une bonne nouvelle ! Car si AMP était en soi une initiative intéressante, en faire un critère pour savoir si un site devait être mis en avant ou non dans les résultats de recherche constituait un réel problème. En effet, bien que cette solution soit ouverte, reposant sur des standards du web, elle était surtout poussée par Google qui se retrouvait à nouveau à favoriser l'une de ses initiatives, plutôt que d'évaluer l'efficacité et la pertinence des sites.

Dans l'évolution à venir, qui n'est pas encore datée, AMP sera utilisé pour l'affichage d'une page sur mobile lorsqu'il sera disponible, mais rien de plus. Ainsi, le carrousel pourra accueillir des pages n'utilisant pas ce format. De manière plus générale, les « Core Web Vitals » annoncés il y a peu seront également pris en compte désormais.

Il s'agit de trois éléments désormais analysés et considérés comme essentiels à une bonne « expérience » : le temps de chargement (LCP devant être inférieur à 2,5 s), l'interactivité (FID devant être inférieur à 100 ms), et la stabilité (CLS, devant être inférieur à 0,1). Des points mesurables à travers les outils comme le Chrome User Experience Report, PageSpeed Insights ou le Core Web Vitals report de la Search Console. 

Bien entendu, ils ne font que s'ajouter aux autres critères déjà en place, comme le fait d'être accessible via HTTPS, adapté au mobile, sans publicités intrusives (selon les critères pris en compte par Google tout du moins), etc. 

chargement Chargement des commentaires...