du 14 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Comme attendu, Qualcomm a renvoyé Broadcom dans ses cordes. La direction du groupe américain a fait savoir à son concurrent que l’offre transmise « sous-évalue significativement Qualcomm au regard de sa position de leader dans les technologies mobiles et de ses futures perspectives de croissance ».

En outre, Qualcomm évoque de fortes incertitudes sur le plan réglementaire. Un rapprochement entre les deux entreprises serait scruté de très près par les autorités de la concurrence, qui pourraient demander d’importantes concessions au projet de départ afin de le valider.

Pour rappel, Broadcom avait mis sur la table une offre valorisant Qualcomm a environ 130 milliards de dollars en proposant 70 dollars par action du groupe, soit environ 103 milliards de dollars, ainsi qu’une prise en charge intégrale de sa dette, supérieure à 25 milliards.

Qualcomm rejette l’offre de rachat de Broadcom
chargement Chargement des commentaires...