du 14 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Comme attendu, Qualcomm a renvoyé Broadcom dans ses cordes. La direction du groupe américain a fait savoir à son concurrent que l’offre transmise « sous-évalue significativement Qualcomm au regard de sa position de leader dans les technologies mobiles et de ses futures perspectives de croissance ».

En outre, Qualcomm évoque de fortes incertitudes sur le plan réglementaire. Un rapprochement entre les deux entreprises serait scruté de très près par les autorités de la concurrence, qui pourraient demander d’importantes concessions au projet de départ afin de le valider.

Pour rappel, Broadcom avait mis sur la table une offre valorisant Qualcomm a environ 130 milliards de dollars en proposant 70 dollars par action du groupe, soit environ 103 milliards de dollars, ainsi qu’une prise en charge intégrale de sa dette, supérieure à 25 milliards.

Qualcomm rejette l’offre de rachat de Broadcom
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Kamoulox ! Comment lutter face à l'ogre Fortnite quand on a dans son catalogue l'un des FPS parmi les plus populaires au monde ? Valve pense qu'il faut s'adapter, et c'est ce que la firme de Gabe Newell tente de faire en basculant Counter-Strike : Global Offensive vers un modèle free-to-play.

Désormais, n'importe qui peut jouer gratuitement à CS:GO, qui se dote pour l'occasion d'un mode battle royale baptisé Danger Zone. Les joueurs ayant acheté le jeu auparavant bénéficient quant à eux directement du statut « Prime » qui leur permet d'obtenir des caisses d'armes, des drops d'objets et des souvenirs exclusifs.

De plus, les joueurs Prime ne sont pas mélangés à la « plèbe » lors de la recherche de partie. Ce statut peut être obtenu de deux façons, soit en payant 13,25 euros, soit en atteignant le rang 21 en jeu et en ajoutant un numéro de téléphone à son compte Steam. Le farming peut commencer.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant vient d'annoncer une nouvelle série de machines équipées des dernières connectiques et normes actuelles. Elle comprend trois NAS : les TVS-472XT, TVS-672XT et TVS-872XT.

Le premier est animé par un processeur Intel Pentium G5400T, le deuxième un Core i3-8100T et le dernier un Core i5-8400T, avec respectivement 4, 8 et 16 Go de DDR4 (extensibles jusqu'à 32 Go). Les habitués de la marque l'auront deviné, les NAS proposent respectivement quatre, six et huit emplacements, un port réseau RJ45 à 10 Gb/s (série « X ») et du Thunderbolt 3 (série « T »).

Quatre USB 3.1 Gen 2 (10 Gb/s) sont présents, dont deux avec un connecteur USB Type-C, deux emplacements M.2 NVMe, une sortie vidéo HDMI 2.0 (4K UHD à 60 Hz) et deux emplacements PCIe (x16 et x4), le premier est par contre occupé par une carte Thunderbolt. Tous les détails des caractéristiques techniques sont disponibles par ici.

La disponibilité serait immédiate, mais QNAP ne donne cette fois encore aucun prix. Au Royaume-Uni, le revendeur Span vend le TVS-472XT (quatre baies, Pentium Gold G5400T) à 1 400 euros, contre 1 830 euros pour le TVS-672XT et 2 250 euros pour le TVS-872XT.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a confirmé hier soir l’abandon de son propre moteur EdgeHTML et la bascule vers Chromium, qui faisait l'objet d'une forte rumeur depuis quelques jours.

La prochaine évolution majeure d’Edge fera donc du navigateur de Redmond une nouvelle variante de Chrome. À l’instar cependant d’Opera et Vivaldi, il y a de fortes chances que Microsoft se choisisse une direction bien particulière. La mise à jour pourrait même être « transparente » puisque l’interface et les fonctions peuvent rester théoriquement en l’état.

L’éditeur liste plusieurs conséquences intéressantes. Il participera ainsi de manière active au projet Chromium, ne faisant que confirmer l’implication récente sur la version ARM64. En outre, ce futur Edge – dont la date d’arrivée n’est pas connue – pourra être utilisé sur Windows 7 et 8.1, une version macOS étant même prévue.

Microsoft promet également des mises à jour plus régulières de son navigateur. Ce qui pourrait traduire une vieille promesse finalement jamais accomplie. Edge a du mal à lutter sur ce terrain avec des versions majeures dépendantes des évolutions semestrielles de Windows 10, là où les concurrents publient de nouvelles moutures toutes les six semaines en moyenne. À voir si Microsoft compte se servir de son Windows Store.

La première préversion de ce nouvel Edge sera proposée début 2019. Il est probable que la version finale sortira au printemps.

Notez que nous reviendrons sur cette annonce plus tard dans la journée, car ses conséquences sont multiples.

Copié dans le presse-papier !

L’association Illyse cherche 5 520 euros pour payer les frais d’accès au service du réseau d’initiative publique (RIP) de la Loire, THD42. Les conditions tarifaires « semblent confirmer la possibilité de mettre en place un accès associatif à la fibre optique dès début 2019 ». Le montant est indifférent au nombre d’abonnés potentiel.

Comme l’explique la fédération des opérateurs associatifs français, FFDN, l’accès à la fibre est une condition de survie pour ces petits acteurs. Elle appelait d’ailleurs l’Arcep et Orange à ouvrir leurs réseaux à ces fournisseurs d’accès aux moyens limités.

L’association compte proposer une offre à 35 euros par mois, avec des frais d’ouverture de ligne. Le deuxième palier de la campagne (4 114 euros supplémentaires) doit leur permettre de devenir un registre Internet local (LIR), pour obtenir 1 024 adresses IPv4.

La campagne finit dans 30 jours et a collecté 1 515 euros pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

Square Enix a enfin déployé une démo jouable de Shadow of the Tomb Raider sur l'ensemble des plateformes où le jeu est disponible. Cette démo permet de visiter quelques-uns des premiers niveaux du jeu, puis de poursuivre sa partie là où on l'avait laissée en cas d'achat du jeu complet.

Pour en profiter, il suffit de vous rendre sur Steam, ou sur les boutiques en ligne de la Playstation 4 ou de la Xbox One. Par ailleurs, le titre est proposé à moitié prix pendant quelques jours sur ces plateformes. L'occasion de craquer avant les fêtes ?