du 22 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

C'est en tout cas l'annonce faite par WccfTech en reprenant une information du compte Twitter Ice Universe. Certains médias chinois comme Pcpop indiquent de leur côté avoir reçu une invitation du fabricant pour cette même date.

Pour rappel, le Snapdragon 8150 serait le successeur du Snapdragon 845. Il disposerait de huit cœurs, dont deux Kryo Gold à 3 GHz, et de neural processing unit (NPU) pour l'intelligence artificielle. Des informations à confirmer bien évidemment.

Qualcomm présenterait son SoC Snapdragon 8150 le 4 décembre
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le langage de développement, signifiant « Common Business Oriented Language », a été créé spécifiquement pour les programmes de gestion. Il fête aujourd'hui ses 60 ans.

Le projet a été initié dans le cadre d’une demande du Pentagone : développer un langage indépendant des constructeurs pour les logiciels au sein des administrations. Il fut largement influencé par FLOW-MATIC et COMTRAN.

Moins de six mois ont été nécessaires à sa création, une rapidité qui, couplée à la vision de l’époque, lui ont valu quelques interprétations peu flatteuses de son acronyme, comme « Compiles Only Because Of Luck ».

Le langage est cependant toujours vivant. Comme beaucoup d’autres, il a évolué par étapes majeures. Après la mouture initiale de 1968, d’autres sortent en 74, 85 et 89. C’est cette dernière qui marque un tournant, l’ANSI et l’ISO se penchant sur son cas.

La dernière version date de 2014 et est estampillée ISO/IEC 1989:2014. Les concepts centraux du langage ont évolué avec le temps pour se moderniser. En 2002 avaient ainsi été introduite la programmation orientée objet, accompagnée notamment de l’Unicode et du XML.

Cobol est encore surtout utilisé dans les banques. Bill Curtis, directeur du CISQ (Consortium for IT Software Quality) et l’un des créateurs du CMM (Capability maturity model), indiquait encore en 2013 que le Cobol présentait d’indéniables atouts en sécurité et performances.

Copié dans le presse-papier !

La filiale de Comcast veut également sa part du gâteau de la SVOD et lancera sa propre plateforme baptisée Peacock. Aucun détail sur la date ni le prix n'a filtré pour l'instant. Nous savons simplement qu'elle sera centrée sur les États-Unis pour commencer.

Parmi les contenus qui seront proposés, une nouvelle version de Battlestar Galactica fait beaucoup parler d'elle, principalement car elle sera réalisée par Sam Esmail, le papa de Mr. Robot.

Sur Twitter, l'intéressé explique qu'il ne s'agit pas d'un remake de la série de Ronald D. Moore « parce que ... pourquoi jouer avec la perfection ? ». « Au lieu de cela, nous explorerons une nouvelle histoire au sein de la mythologie tout en restant fidèles à l'esprit de Battlestar », explique-t-il. 

Copié dans le presse-papier !

La valse des annonces des conférences continue avec OnePlus qui dévoilera la prochaine évolution de son smartphone jeudi 26 septembre, comme l'indique The Verge.

Dans le même temps, le patron de la société Pete Lau a dévoilé une photo de l'arrière du smartphone, qui dispose désormais d'un rond noir à l'intérieur duquel se trouvent trois capteurs. Ils seraient de 16 Mpixels (17 mm), 48 Mpixels (26 mm) et 12 Mpixels (51 mm) selon le compte Twitter Ishan Agarwal.

Pour le reste, les rumeurs indiquent un écran à 90 Hz et un SoC Snapdragon 855+.

Copié dans le presse-papier !

La société l'a officiellement annoncé mardi. Elles circuleront dans le centre-ville, mais pas en mode autonome. C'est bien le chauffeur qui aura la main le temps pour le système de collecter des données. 

« Les données que nous collectons guideront nos prochaines étapes. Nous ne testerons peut-être pas notre système de conduite autonome à Dallas immédiatement après cette première collecte de données », explique Austin Geidt, responsable du programme des véhicules autonomes.

Le VTC marche sur des oeufs depuis l'accident mortel de Tempe en mars 2018 impliquant une de ses voitures autonomes. Les tests avaient été suspendus dans la foulée, avant de reprendre plusieurs mois plus tard. 

Copié dans le presse-papier !

Après la récupération de Seinfield par Netflix, le mercato des séries continue de plus belle. WarnerMedia met donc la main sur The Big Bang Theory pour son service de SVOD, pour cinq ans.  

Le montant de la transaction varie suivant les sources : de 600 millions à 1 milliard de dollars environ. WarnerMedia a refusé de confirmer.

L'accord ne porterait que sur le marché intérieur américain, en d'autres termes « d'autres plateformes pourraient diffuser la série sur les marchés mondiaux », précise The Verge. En France par exemple, The Big Bang Theory est disponible sur Netflix.