du 11 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le fabricant continue de déployer sa gamme de puces Wear pour les objets connectés. Après le Snapdragon Wear 2100 au MWC 2016 et le Wear 1100 (pour les petits objets) au Computex, nous avions eu droit au Wear 2500 pour les montres connectées des enfants.

Cette fois-ci, le Snapdragon Wear 3100 s'adresse aux plus grands. Cette puce intègre quatre cœurs Cortex-A7, un GPU Adreno 304 et un modem 4G jusqu'à 1 Gb/s (exactement comme les Wear 2100 et 2500), mais aussi des fonctions supplémentaires comme un DSP et un coprocesseur maison QCC1110 afin de limiter la consommation.

Les premiers partenaires à lancer des montres équipées d'une puce Snapdragon Wear 3100 seront Fossil, Louis Vuitton et Montblanc… autant dire que les prix ne devraient pas être bas.

Qualcomm annonce son Snapdragon Wear 3100, un SoC pour les montres connectées
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Lancé en avril, le résolveur DNS est désormais exploitable facilement depuis un appareil mobile. De quoi vous assurer de l'utiliser sans avoir à passer par des réglages complexes.

En effet, il prend la forme d'un simple bouton à presser, indiquant que vos requêtes DNS sont « plus rapides et sécurisées » en passant par les serveurs de Cloudflare plutôt que ceux de votre FAI ou de Google par exemple.

Copié dans le presse-papier !

Ce week-end, Microsoft organisait son rassemblement annuel à destination des adeptes de la Xbox : le X018, qui se déroulait cette année à Mexico. Cette convention fut l'occasion de très nombreuses annonces.

Les principales concernent le Xbox Game Pass, un bouquet de jeux par abonnement que le géant américain tente de pousser par tous les moyens. PlayerUnknown's Battlegrounds fait ainsi son entrée dans le catalogue du Game Pass dès aujourd'hui, ainsi que Thief of Thieves. Sont ensuite attendus Ori and the Will of the Wips, Agents of Mayhem ou encore MXGP3.

C'était également l'occasion pour Microsoft d'annoncer ses promotions à l'occasion du Black Friday. Si vous envisagez d'acheter une Xbox One X, n'hésitez pas à attendre un peu puisque la console aura droit à un rabais de 100 dollars à cette occasion, tandis que plusieurs jeux seront proposés à prix réduit.

Le catalogue de jeux Xbox 360 rétrocompatibles continue quant à lui de s'étoffer avec l'arrivée de la trilogie Final Fantasy XIII, et une mise à jour graphique de Civilization Revolution pour Xbox One X.

Le constructeur confirme également que le support du clavier et de la souris sera implémenté sur Xbox One la semaine prochaine. Seule une petite poignée de jeux permettra toutefois d'en profiter pleinement.

Microsoft en profite pour annoncer l'arrivée de claviers spécifiquement conçus pour un usage dans le salon, avec une touche Xbox et un éclairage dynamique. Razer sera le premier partenaire à en dévoiler un lors du CES en janvier prochain. Amateurs de sobriété s'abstenir…

Copié dans le presse-papier !

9,6 milliards de collectes mondiales, soit +6,2 %. Des revenus numériques à 1,27 milliard d’euros, gagnant cette fois +24 %. L’année 2017 est faste pour les sociétés d’auteurs.

Les chiffres du rapport annuel de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC) tranchent quelque peu avec le discours anxiogène entendu lors des débats autour de la directive sur le droit d’auteur.

« Tout l’enjeu de cette mobilisation est de savoir si la législation doit continuer à permettre que la valeur des oeuvres leur soit soustraite pour financer les empires commerciaux des géants de la technologie » tempère Jean-Michel Jarre, président de la CISAC.

Dans le top 10, les États-Unis arrivent en tête à 1,890 milliard d’euros collectés, suivis par… la France avec 1,203 milliard d’euros. Notre pays représente 12,6 % du total.

Avec la directive, les sociétés représentées par le CISAC espèrent toujours plus : « Dans le marché numérique actuel, les services de contenus chargés par les utilisateurs (UUC) tels que YouTube engrangent d’importantes recettes publicitaires et ne payent aux créateurs qu’une fraction de ces sommes pour les oeuvres utilisées. Ils versent en outre des sommes significativement moins élevées aux auteurs que d’autres services de streaming qui proposent les mêmes contenus ».

Le rapport indique aussi qu’ « à l’échelle mondiale, la copie privée génère 484 millions d’euros, soit une hausse de 33,3 % par rapport à 2016 et de 141 % depuis 2013 ». 74 pays disposent de lois prévoyant une telle « rémunération » mais la France représente à elle seule une bonne part de ce rendement : sur les 270 millions collectés par Copie France, 125 millions le sont pour les seuls membres français du CISAC (principalement SACEM, SAIF, SCAM, ADAGP, SACD)

Copié dans le presse-papier !

La semaine dernière, l’élection législative de mi-mandat a consacré la reprise de l’une des deux chambres du Congrès américain, celle des représentants, par le parti démocrate. Selon Reuters, en entrant en fonctions, ils comptent enquêter sur les menaces formulées par Donald Trump contre Amazon  et AT&T, sur le terrain de la concurrence.

Le représentant Elijah Cummings, à la tête du Comité de surveillance et de réforme du gouvernement, envisage de regarder la question de plus près. L’enquête serait en fait déjà lancée, sans que la Maison blanche ne coopère jusqu’ici.

Ils veulent vérifier si l'exécutif utilise, oui ou non, ses pouvoirs pour punir ces entreprises. Trump déclare que les services postaux perdent des milliards de dollars à cause d’Amazon, sans pour autant le prouver. Il compte donc augmenter les prix de livraison pour le géant de l'e-commerce.

Les démocrates de la Chambre des représentants estiment que ces enquêtes peuvent constituer des attaques de l’administration Trump contre CNN (détenu par Time Warner) et le Washington Post (possédé par Jeff Bezos d’Amazon), deux médias régulièrement pris pour cibles dans les discours du président, rapporte Axios.

Dans un entretien sur HBO, le représentant Adam Schiff estime que l’augmentation des tarifs postaux contre Amazon pourrait être « une punition contre la presse ». Il compte donc obtenir les échanges entre la Maison blanche et les services postaux, soupçonnant des rencontres secrètes sur le sujet.

Le rachat de Time Warner par AT&T, conclu en juin pour 85 milliards de dollars, est aussi visé. Trump s’y était opposé en tant que candidat à la présidence, avant de s’en prendre fréquemment à CNN.

Depuis plusieurs mois, la Maison blanche fait peser publiquement la menace d’actions sur la concurrence contre les géants du Net, les accusant de biais politique. La dernière fois lors d’un entretien avec Axios. Le divorce entre Républicains et  Silicon Valley a été signé pendant la campagne présidentielle de 2016. Les dirigeants des groupes technologiques ont en majorité soutenu Hillary Clinton.

Copié dans le presse-papier !

Les chercheurs de Check Point sont à l'origine de cette découverte en mars. Ils l'ont ensuite signalée confidentiellement au fabricant (les détails sont expliqués par ici), dans le cadre de son programme de chasse aux bugs rémunéré. DJI a depuis corrigé son site et son application FlightHub.

Des pirates auraient ainsi pu accéder aux photos, vidéos et logs si les utilisateurs synchronisaient leur vol avec leur compte en ligne DJI. Dans le cadre de l'application mobile, la carte ainsi que la vidéo et l'audio en temps réel étaient vulnérables.

Check Point et DJI affirment n'avoir trouvé aucune trace d'une exploitation de cette faille.