du 22 août 2018
Date

Choisir une autre édition

Qualcomm : des bénéfices en hausse, le rachat de NXP annulé, une amende à Taiwan

Le constructeur a bouclé son troisième trimestre fiscal de 2018 le 24 juin avec des revenus de 5,6 milliards de dollars, en hausse de 4 % sur un an et de 6 % sur trois mois. Les bénéfices nets sont de 1,2 milliard de dollars contre 0,9 milliard l'année dernière et 0,4 milliard il y a trois mois.

Le chiffre d'affaires de la branche Technology Licensing (QTL) progresse de 25 % sur un an (16 % sur trois mois) pour atteindre 1,45 milliard de dollars. Le gros des revenus provient par contre toujours de la division CDMA (terminaux mobiles et processeurs serveurs depuis peu) avec 4,09 milliards de dollars (+1 et +5 % respectivement).

Initié en 2016, le rachat de NXP ne se fera finalement pas, car Qualcomm n'a pas réussi à convaincre le régulateur chinois de lui donner le feu vert pour cette opération.

Steve Mnuchin, secrétaire américain au Trésor, fait part de sa déception et affirme qu'il « cherche simplement à ce que les entreprises américaines soient traitées équitablement », comme le rapporte Reuters. Ce refus ne devrait pas arranger les relations entre Washington et Pékin.

Enfin, Qualcomm a conclu un accord avec la Taiwan Fair Trade Commission (TFTC) pour régler une affaire d'abus de position dominante. L'amende de 778 millions de dollars a largement été rabotée au passage pour descendre à 93 millions seulement.

En échange, Qualcomm devra négocier de bonne foi avec ses partenaires et concurrents (la société devra remettre des rapports régulièrement pour attester de sa bonne foi), et investir 700 millions de dollars sur Taiwan sur les cinq prochaines années.

En bourse, l'action grimpait de 7 % à la suite de la publication des résultats. Elle passait de 59,4 à 63,5 dollars. Actuellement, elle est à 66,5 dollars.

chargement Chargement des commentaires...