du 14 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Le service de streaming musical, misant sur la qualité audio et l’éditorialisation, est encore dans l’incertitude. Aux Échos, son propriétaire Denis Thébaud affirme bientôt ouvrir son capital, voire être prêt à céder le contrôle si une offre lui convient. Il serait en discussions avec un opérateur américain à ce sujet.

Fin 2015, Xandrie repêchait Qobuz, lui donnant un second souffle après un redressement judiciaire. Trois ans plus tard, il revendique 100 000 abonnés, contre des dizaines de millions pour les mastodontes du secteur comme Spotify et Apple Music. Le village gaulois se rassure en mettant (encore et toujours) en avant un revenu moyen par client bien plus élevé que la concurrence, public audiophile oblige.

Qobuz devait être le fer de lance de Xandrie, qui aurait investi 29 millions d’euros avec d’autres actionnaires. L’artisan pâtit toujours de fonctions en retrait face à ses concurrents, que ce soit dans la prise en compte des goûts de l’abonné ou dans les recommandations. Il se concentre sur le recrutement, via des partenariats avec des distributeurs (dont E. Leclerc) et Qwant.

Qobuz prêt à ouvrir son capital, voire changer de mains
chargement Chargement des commentaires...