du 13 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

Après les TS-932X (avec SoC AnnapurnaLabs) et TS-963X (SoC AMD G-Series), le fabricant continue de décliner son boîtier avec cinq emplacements de 3,5 pouces et quatre de 2,5 pouces.

Le TVS-951X exploite un Celeron 3865U de la génération Kaby Lake, avec 2 ou 8 Go de mémoire vive, extensibles jusqu'à 32 Go. Série « X » oblige, il dispose d'un port réseau 10 GbE en plus d'un Ethernet Gigabit. La connectique comprend aussi trois USB 3.0 et une sortie vidéo HDMI 1.4b. Tous les détails sont disponibles par ici.

QNAP annonce une disponibilité immédiate, sans donner de prix. LDLC le propose d'ores et déjà en précommande à partir de 838,95 euros, avec une disponibilité prévue pour mardi 17 juillet.

QNAP TVS-951X : neuf baies, Celeron Kaby Lake et port 10 GbE, dès 839 euros
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Au motif que « dans certaines parties du territoire français », la TNT « ne fonctionne pas tout ou une partie de l’année », le député Daniel Fasquelle vient de déposer une proposition de loi introduisant une dispense de redevance pour ces contribuables.

Dès lors que « la réception à la télévision numérique terrestre est rendue impossible pour des raisons indépendantes du seul fait de la construction du logement, notamment pour des causes météorologiques ou de proximité géographique avec un autre pays », il y aurait exemption.

Le texte, co-signé par une vingtaine d’élus LR, devra toutefois être inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale avant de pouvoir être débattu, ce qui est loin d’être facile quand on appartient à un groupe d’opposition.

Copié dans le presse-papier !

L'un des problèmes du lancement des GeForce RTX est que deux de leurs nouvelles fonctionnalités principales sont encore impossibles à analyser, ou presque.

NVIDIA a donc mis à disposition des testeurs des outils maison pour leur permettre d'expérimenter le ray tracing sous Windows 10 ou encore le nouveau mode d'anti-aliasing soutenu par les Tensor Cores : DLSS.

Le système permet d'exploiter DirectX Raytracing dans sa version actuelle via le mode développeur. Il faudra attendre la version October 2018 pour que cette fonctionnalité soit accessible à tous. Les éditeurs de jeux devront alors publier leurs mises à jour.

Autre acteur largement surveillé : UL. La société derrière 3DMark a en effet annoncé l'arrivée d'une scène exploitant le ray tracing il y a quelques mois. Contactée ces derniers jours, elle nous a fourni un premier outil.

Elle vient également de publier un communiqué de presse détaillant ses plans et confirmant l'arrivée de ce test (qui exploite un rendu hybride) pour le quatrième trimestre. Bref, comme pour tout ce qui est lié au ray tracing en temps réel, il faut attendre.

Notez l'arrivée le mois prochain d'une nouvelle scène DirectX 12 : Night Raid. Elle permettra de tester les machines avec partie graphique intégrée et autres appareils mobiles.

Ce test sera également exploitable sur Windows 10 on ARM et permettra donc de comparer les différents PC « Always connected ».

Copié dans le presse-papier !

Le groupe a diffusé une FAQ sur son site d'assistance, apportant quelques détails complémentaires sur le partenariat annoncé en début de semaine.

Tout d'abord, le tarif de 9 euros par mois ne concerne bien que les abonnés équipés du nouveau Décodeur Canal : « Si vous détenez un décodeur satellite HD WIFI ou Le Décodeur CANAL, vous pouvez souscrire à l'option RMC SPORT au tarif de 19€/mois (hors promotion) ».

Ensuite, la limitation aux abonnés satellite ne semble pas inscrite dans le marbre. Il faut dire que ce point fait l'objet d'un certain mécontentement chez les clients. La filiale de Vivendi dit travailler avec SFR pour proposer « prochainement » RMC Sport sur les autres modes de réception.

Ces chaînes sont placées sur les canaux 137 à 141 et peuvent être utilisées via myCanal, l'Apple TV ou les TV Samsung uniquement si un abonnement satellite est rattaché au compte et que le décodeur satellite est utilisé comme décodeur principal.

Pour le moment, le canal 18 (Evènement) qui diffuse certains matchs en 4K, ne reprend pas le signal de RMC Sport sur l'Apple TV « pour des raisons technique ».

Copié dans le presse-papier !

Microsoft continue d’améliorer Skype selon deux angles : supprimer les fonctions qui ne servent pas et remettre celles plébiscitées par le public. Et ce d’autant plus que la levée de boucliers a été conséquente après l’annonce de l’abandon de Skype 7.X.

L’éditeur continue de jouer la carte du consensus en mettant dans son application ce que les utilisateurs veulent. Un tournant si évident qu’on se demande vraiment pourquoi il n’a pas été fait plus tôt, beaucoup s’étant tournés depuis vers d’autres services.

C’est ainsi que reviendront, dans une prochaine mise à jour, les statuts de lecture classiques, mais enrichis pour l’occasion. On pourra donc sélectionner Actif, Absent, Ne pas déranger ou Masquer ma présence. En outre, un Mode silencieux bloquera les notifications, si l’on ne souhaite pas imposer un Ne pas déranger aux contacts.

Notez que Masquer ma présence fonctionne d’une manière particulière : vous ne pouvez pas voir les autres non plus. Microsoft veut construire un environnement de « confiance ». Dans les commentaires, on signale plutôt l’incohérence de cette fonction. L’éditeur dit avoir pris note du commentaire.

Microsoft évoque également le fonctionnement du statut Actif. Pour rester dans ce statut, il faudra se trouver dans l’application mobile ou, sur ordinateur, que le client soit ouvert et que le système détecte une utilisation du clavier ou de la souris.

Si une absence de quelques minutes est détectée, elle sera signalée comme telle, avec un petit point blanc dans la pastille verte du statut. Si elle se chiffre en heures ou en jours, le statut passe en Absent avec un cercle gris vide. En cas de déconnexion, de coupure réseau ou de longue absence, le statut passe en Inactif et indique là aussi la durée.

Une liste personnalisable de statuts sera également fournie, avec des suggestions : Travail à la maison, Ne se sent pas bien, En réunion, En train de manger, Dans les transports et même un Parle à ma main. La liste sera modifiable pour mieux correspondre aux habitudes des utilisateurs. Ces messages seront synchronisés sur tous les appareils.

Ces changements sont en cours de test dans le canal Skype Insiders. Ils seront ensuite déployés sur toutes les versions. On ne sait pas encore à quelle sauce sera mangé Skype pour Windows 10, parent pauvre de la flotte.

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué du 19 septembre, repéré par The Verge, Valve annonce qu'à compter du 25 septembre, elle traitera elle-même les signalements d'internautes sur les canaux de discussion.

Concrètement, les messages signalés sont ajoutés à une file d'attente pour une équipe de modération. Elle se contente de supprimer les contenus litigieux, sans intervenir dans les discussions, veut rassurer Valve.

Pourquoi ne réagir que maintenant ? La plateforme dit vouloir laisser les développeurs libres de leur communication avec leur communauté. Ils peuvent d'ailleurs se désinscrire de ce système.

Pourtant, « au fil du temps, de plus en plus de développeurs de jeux nous ont confié qu'ils souhaiteraient que nous prenions une part plus active dans les forums de discussion, au moins pour prendre des mesures concernant les publications signalées par d'autres joueurs ».

La modération est un problème important pour Steam. Dans une enquête en octobre 2017, 230 développeurs réclamaient de meilleurs outils pour gérer les utilisateurs à problèmes. C'était la cinquième demande la plus importante.