du 10 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

En fin de semaine dernière, la justice américaine annonçait l’arrestation d’un homme accusé de cyberharcèlement. Il aurait notamment récupéré et diffusé des photos intimes, mais aussi créé de faux profils sur des réseaux sociaux.

Afin d’effacer ses traces, il aurait utilisé des services d’anonymisation, notamment PureVPN. Sur son site, ce dernier explique qu’il « ne conserve pas de journaux pouvant identifier ou aider à surveiller l'activité d'un utilisateur ». Problème, un document récupéré par nos confrères de The Registrer indiquerait le contraire (en bas de la page 22).

Voici quelques extraits : « les enregistrements de PureVPN montrent que les mêmes comptes de messagerie [...] ont été accédés à partir de la même adresse IP » et « de manière significative, PureVPN était en mesure de déterminer que le même client avait accès à leur service à partir de deux adresses IP ».

Contacté par certains de nos confrères américains, PureVPN n’a pour le moment pas souhaité commenter cette affaire.

PureVPN et l’histoire des logs inexistants... qui finalement existeraient bien
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Il s'agit cette fois encore d'une fonctionnalité inspirée de Snapchat. Lorsque vous filmez une scène, vous pouvez ajouter un cœur en 3D au-dessus de la tête d'une personne, une flèche pour indiquer un objet, un robot, une licorne, etc. Dans certains cas, des sons peuvent également être ajoutés.

Une vidéo de présentation est disponible par ici.

Copié dans le presse-papier !

Selon nos confrères de The Verge, la société aurait en effet fait décoller puis atterrir une fusée suborbitale New Shepard. Une information ensuite confirmée par Jeff Bezos, le patron de la société (et d'Amazon).

Le test était complet : décollage, séparation de la capsule, retour sur terre du lanceur et de la capsule. Il s'agit d'une nouvelle révision de la capsule, plus proche de la version finale devant emmener des touristes pour un voyage de quelques minutes dans l'espace.

La capsule dispose cette fois-ci de larges fenêtres afin de profiter d'une vue sur la Terre lors du voyage, mais aussi d'un mannequin de test. Ce dernier semble avoir fait un bon voyage.

Copié dans le presse-papier !

Après plusieurs semaines de « drama » autour du projet « Fibrer la France » de SFR auquel personne ne croyait vraiment (sauf Michel Combes/Paulin en interview, partis du groupe depuis), les choses semblent rentrer dans l'ordre.

« C'est un peu un changement de doctrine que je vous annonce ici [...] Ce projet, qui a peut-être été présenté maladroitement, n'a pas rencontré l'accueil escompté » a déclaré Régis Turrini, secrétaire général de SFR, à l'occasion de la conférence annuelle du GRACO organisée par l'Arcep.

Les Echos rapportent que les déboires récents d'Altice en bourse pourraient ne pas être étrangers à ce changement de posture, qui ne devrait pas changer grand chose dans la pratique.

SFR pourrait-il réintégrer la FIRIP, dont l'opérateur avait été exclu début novembre ? La fédération n'y semble pas opposée. Elle attend juste quelques « preuves d'amour » avant de procéder.

Copié dans le presse-papier !

Alors que la version 18.3 de Linux Mint est disponible depuis quelques jours, l'équipe a décidé de mettre en ligne un guide d'installation pour ceux qui voudraient tester la distribution.

Il est proposé en anglais et français. D'autres langues doivent arriver suite au travail de la communauté. De quoi vous aider si jamais vous hésitiez à tenter l'aventure Linux.

C'est aussi un lien à se garder sous le coude à l'occasion des discussions de fin d'année, afin de convertir des membres de votre famille à Linux lorsqu'ils vous parleront des problèmes qu'ils rencontrent avec leurs PC.

Copié dans le presse-papier !

C'est ironique, jugeront certains. Mais l'ancien député et ministre de la Justice, qui avait déposé un amendement en 2015 pour contraindre à la remise de clés de chiffrement sans délai, aurait eu lui-même recours à l'application de messagerie chiffrée d'origine russe, Telegram.

Selon le Canard Enchaîné, son activité n'y aurait pas été que triviale puisqu'il aurait transmis à Thierry Solère « une synthèse qui détaille les investigations en cours » le concernant rapporte l'Obs.

D'autres « s'amuseront » sans doute de la découverte de cet échange à l'occasion d'une perquisition menée le 26 juin dernier au domicile de Thierry Solère. Ce dernier avait gardé le document dans son téléphone, avec une mention « Amitiés Jean-Jacques Urvoas ».

« Une procédure pour violation du secret professionnel pourrait bientôt être ouverte devant la Cour de justice de la République » précisent nos confrères.