En fin de semaine dernière, la justice américaine annonçait l’arrestation d’un homme accusé de cyberharcèlement. Il aurait notamment récupéré et diffusé des photos intimes, mais aussi créé de faux profils sur des réseaux sociaux.

Afin d’effacer ses traces, il aurait utilisé des services d’anonymisation, notamment PureVPN. Sur son site, ce dernier explique qu’il « ne conserve pas de journaux pouvant identifier ou aider à surveiller l'activité d'un utilisateur ». Problème, un document récupéré par nos confrères de The Registrer indiquerait le contraire (en bas de la page 22).

Voici quelques extraits : « les enregistrements de PureVPN montrent que les mêmes comptes de messagerie [...] ont été accédés à partir de la même adresse IP » et « de manière significative, PureVPN était en mesure de déterminer que le même client avait accès à leur service à partir de deux adresses IP ».

Contacté par certains de nos confrères américains, PureVPN n’a pour le moment pas souhaité commenter cette affaire.

PureVPN et l’histoire des logs inexistants... qui finalement existeraient bien
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le plan a été confirmé par un porte-parole de l'entreprise à The Register. Ces départs toucheront surtout les États-Unis et la Chine. Selon Lenovo, ces licenciements font partie intégrante du plan en trois phases pour se remettre sur pied.

Le combat du constructeur comprend ainsi la revitalisation d’un marché PC moribond, la remise sur les rails des divisions smartphones et serveurs, et enfin des investissements dans des créneaux porteurs comme le cloud.

Copié dans le presse-papier !

Les deux cartes sont quasiment identiques, à une exception notable : la première utilise un chipset X370, contre du B350 pour la seconde (voir cette actualité pour les détails). Autant le dire de suite, sur une carte mère de ce format et avec un seul port PCI Express, les différences seront minimes. 

La connectique (2 USB 3.1 Gen 2, 4 USB 3.1 Gen 1, deux emplacements M.2, etc.), ainsi que la connectivité (Wi-Fi 802.11ac et Bluetooth 4.2) sont identiques sur les cartes mères. Toutes les deux disposent d’une carte son SupremeFX.

Les Strix X370-I Gaming et Strix B350-I Gaming seront disponibles dans le courant du mois aux États-Unis, sans précision sur leur prix.

Copié dans le presse-papier !

Ambiance cour de récréation actuellement chez les éditeurs. Plus tôt dans le mois, Google critiquait Microsoft pour la correction de problèmes dans Windows 10 mais pas sous Windows 7. Microsoft réplique avec une faille trouvée dans Chrome.

Estampillée CVE-2017-5121, elle peut être exploitée à distance pour entraîner une corruption de la mémoire, par exemple via un dépassement de mémoire tampon, et donc un potentiel vol de données. Signalée le mois dernier, la faille avait été corrigée en quatre jours. Les utilisateurs doivent s’assurer de bien avoir la dernière version 62, disponible depuis peu.

De bonne grâce, Google a versé 15 837 dollars à Microsoft pour cette faille ainsi que plusieurs autres moins importantes, signalées sans leurs exploitations. Microsoft a fait reverser la somme à l’association Denise Louie Education Center. Une opération de communication rondement menée, d’autant que Microsoft glissait au passage que son propre Edge était plus robuste dans ce genre de situation.

Copié dans le presse-papier !

Annoncé début octobre lors de la conférence #MadeByGoogle (voir notre compte rendu), le Pixel 2 XL a été mis à nu par nos confrères. L’occasion de découvrir ses entrailles et de jeter un oeil à la puce Pixel Visual Core dédiée au traitement de l’image et au machine learning.

Pour le reste, de nombreux composants sont modulaires et donc facilement remplaçables une fois l’écran enlevé. Google n’a utilisé que neuf vis classiques, un autre bon point.

Par contre, enlever la batterie est beaucoup plus difficile. Dans tous les cas, il faudra bien être prudent lors du démontage/remontage car de nombreux câbles se baladent dans le châssis, ce qui ne facilite pas une opération de maintenance par un particulier.

Copié dans le presse-papier !

L’équipe en charge du lecteur multimédia vient d’annoncer qu’une mise à jour était en train d’être déployée pour la console de Microsoft (elle est d’ores et déjà disponible sur le Store).

Elle propose une interface repensée et de nouvelles fonctionnalités. Une même bibliothèque peut désormais regrouper des photos et des vidéos. L’application prend en charge d’Alexa et de nouveaux formats de sous-titres. Enfin, les comptes Plex ne sont plus liés aux gamertags Xbox.