du 17 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Une mise à jour du « règlement sur les déclarations trompeuses » entrera en vigueur en juillet 2020. Elle ajoutera une règle sur les « publicités qui incluent du texte ou des images sensationnalistes, ou utilisant des stratégies de pièges à clics, ayant pour but de générer du trafic vers l'annonce en incitant l'utilisateur à agir immédiatement afin de comprendre tout le contexte de l'annonce ».

L'entreprise cite quelques exemples :

« Annonces prétendant révéler des secrets, des scandales ou d'autres informations sensationnalistes sur le produit ou le service dont elles font la promotion ; annonces utilisant des messages de type "Pièges à clics" (par exemple, "Cliquez ici pour le découvrir", "Vous ne croirez jamais ce qui s'est passé" ou des expressions synonymes/similaires incitant l'utilisateur à cliquer sur l'annonce pour comprendre son contexte global) ; annonces montrant des parties du corps clairement modifiées en gros plan, des photos d'identité ou des accidents de la vie réelle pour promouvoir un produit ou un service ; annonces affichant des images "avant et après" pour promouvoir des modifications importantes du corps humain ».

Seront également interdites les publicités utilisant « des événements de la vie négatifs comme la mort, des accidents, la maladie, des arrestations ou une faillite pour susciter la peur, la culpabilité ou d'autres émotions négatives fortes, en vue de pousser l'utilisateur à agir immédiatement ».

Publicités trompeuses : Google va interdire « les annonces de type "Piège à clics" »
chargement Chargement des commentaires...