du 02 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Publicité : Criteo reste dans sa mauvaise passe

Le spécialiste du reciblage publicitaire est à la peine, comme le montrent ses résultats du troisième trimestre, publiés le 31 octobre. Difficile de sortir du pistage des internautes entre sites, mis à mal par les protections des données par les navigateurs web (Firefox et Safari en tête).

Coqueluche des investisseurs et de la French Tech il y a quelques années, elle doit désormais trouver une porte de sortie. Comme le relève Le Figaro, sa capitalisation boursière a fondu de 50 % depuis son introduction en bourse fin 2013 : 1,4 milliard de dollars contre 2,2 milliards.

Sur le trimestre, le chiffre d'affaires a reculé de 5 % (223 millions d'euros). La société met plutôt en avant son résultat sur les 9 premiers mois de 2018, en légère hausse de 2 % face à 2017 (694 millions d'euros), pour 216 millions de dollars d'EBITDA (+7 %). La chute reste importante en en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) : -5 % sur la période.

Aux Échos, la société assure que ce déclin était attendu. Elle serait en pleine transformation, et ne verrait son retour à la croissance qu'à moyen terme. Au mieux l'année prochaine.

À partir de son portefeuille de clients, elle doit apprendre à vendre d'autres services, pour se détacher du reciblage. Le 31 octobre, Manage a officiellement été acquis par Criteo, pour sa plateforme de publicité mobile.

chargement Chargement des commentaires...