du 02 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Publicité : Criteo reste dans sa mauvaise passe

Le spécialiste du reciblage publicitaire est à la peine, comme le montrent ses résultats du troisième trimestre, publiés le 31 octobre. Difficile de sortir du pistage des internautes entre sites, mis à mal par les protections des données par les navigateurs web (Firefox et Safari en tête).

Coqueluche des investisseurs et de la French Tech il y a quelques années, elle doit désormais trouver une porte de sortie. Comme le relève Le Figaro, sa capitalisation boursière a fondu de 50 % depuis son introduction en bourse fin 2013 : 1,4 milliard de dollars contre 2,2 milliards.

Sur le trimestre, le chiffre d'affaires a reculé de 5 % (223 millions d'euros). La société met plutôt en avant son résultat sur les 9 premiers mois de 2018, en légère hausse de 2 % face à 2017 (694 millions d'euros), pour 216 millions de dollars d'EBITDA (+7 %). La chute reste importante en en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) : -5 % sur la période.

Aux Échos, la société assure que ce déclin était attendu. Elle serait en pleine transformation, et ne verrait son retour à la croissance qu'à moyen terme. Au mieux l'année prochaine.

À partir de son portefeuille de clients, elle doit apprendre à vendre d'autres services, pour se détacher du reciblage. Le 31 octobre, Manage a officiellement été acquis par Criteo, pour sa plateforme de publicité mobile.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est bien évidemment Netflix qui a mis en ligne cette vidéo avec quelques paroles énigmatiques : « ils grandissent si vite » et « un été peut tout changer ».

Toute la clique habituelle est de retour pour cette troisième saison. Si la vidéo commence doucement, tout s'accélère rapidement par la suite, avec de nouveaux monstres évidemment.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir lancé sans crier gare de nouveaux iPad et iMac, Apple améliore ses AirPods, surtout le boitier livré avec.

Les écouteurs sans fil voient leur puce W1 remplacée par une H1, avec quelques bénéfices à la clé. La connexion serait ainsi « deux fois plus rapide » et la latence serait réduite de 30 % pour les jeux vidéo.

Le nouveau modèle propose toujours 5 heures d’autonomie en écoute (comme avant), mais jusqu’à 3 heures en conversation, soit une heure de plus. En outre, les écouteurs sont maintenant compatibles avec « Dis Siri ».

Le boitier de recharge évolue lui aussi. Il supporte la recharge sans fil Qi, avec LED à l’avant pour signaler que le processus est en cours. La batterie elle-même est censée tenir plus de 24 heures selon Apple. Une recharge des écouteurs de 15 min dans le boîtier doit leur donner 3 heures d’autonomie en écoute et jusqu’à 2 en conversation, soit là encore une de plus que l’ancien modèle.

Apple vend en outre désormais les éléments ensemble ou séparément :

  • Nouveaux AirPods avec nouveau boitier : 229 euros
  • Nouveaux AirPods avec ancien boitier (pas de recharge sans fil) : 179 euros
  • Nouveau boitier seul : 89 euros

Actuellement, les livraisons sont prévues entre les 27 et 29 mars pour les deux premiers, et entre 28 mars et 1er avril pour le boitier seul.

Copié dans le presse-papier !

Après une vingtaine de mois sans mise à jour, voilà que le client SSH PuTTY publie une version 0.71 colmatant huit vulnérabilités.

On trouve un peu de tout : risque d’exploiter l’interface pour générer un faux jeton d’authentification, exécution de code arbitraire via un fichier CHM malveillant, dépassement de mémoire tampon dans les PuTTY Tools, réutilisation de nombres aléatoires pour le chiffrement, etc.

Les développeurs encouragent donc les utilisateurs à mettre à jour le logiciel dès que possible.

Copié dans le presse-papier !

Depuis hier, il remplace donc Nathalie Mesny « qui a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière et de s’investir dans de nouveaux projets ».

Le revendeur explique qu'il « apportera son expérience du e-commerce acquise pendant quatre ans chez Amazon à la tête de la division des produits culturels ». Sur LinkedIn, Hugues Pitre précise qu'il encadrait les équipes en charge du marketing, des relations fournisseurs et achats, de la logistique amont et de la gestion des stocks.

Nos confrères de LSA expliquent que ce changement à la tête de Rue du Commerce n'est que la partie visible de l'iceberg depuis qu'Amélie Oudéa-Castera est responsable e-commerce chez Carrefour, qui a racheté Rue du Commerce et Top Achat.

« David Schwarz, qui pilotait les acquisitions de start-up d'e-commerce et leur développement [...] serait remplacé par son bras droit Éric Fuchs ». Marc Boulangé, ancien directeur des données des Mousquetaires prendrait en charge le numérique Carrefour. Enfin, Caroline Puechoultres, ancienne directrice marketing et stratégie Intermarché, devient directrice stratégie clients chez Carrefour Market.

Copié dans le presse-papier !

L'exclusivité des jeux de Quantic Dreams n'est plus acquise à Sony et sa PlayStation, mais à Epic et sa nouvelle boutique en ligne (dans le courant de l'année). Une annonce effectuée dans le cadre de la GDC 2019.

On savait déjà que le divorce avec le Japonais était en cours, il prend désormais une dimension plus concrète. Il faudra attendre un an pour voir ces trois titres débarquer dans d'autres canaux de vente.

Reste la question des prochaines productions du studio, dans lequel NetEase a investi avec la volonté de le pousser plus loin et sur plus de plateformes. Rien ne semble avoir été précisé sur le sujet pour le moment.