du 08 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

La mise à jour PC #22 de PlayerUnknown's Battlegrounds propose un nouveau système de sélection des serveurs (par région), automatiquement décidés en fonction de la localité du joueur.

Si des joueurs attendaient un blocage géographique, notamment pour contrer des Chinois accusés de tricher, ils sont nombreux à ne pas être contents de ce changement, comme le détaille Polygon.

Pour certains, le ping augmente (alors que l'idée était au contraire de le réduire), ils sont connectés à des serveurs loin de chez eux, d'autres se retrouvent avec encore plus de tricheurs, etc. Par contre, en Russie et en Océanie, des joueurs semblent plutôt satisfaits du résultat.

Sur Twitter, PUBG explique que, « suite à la mise à jour PC #22, un bug est survenu dans certaines régions, ce qui a affecté la mise en correspondance globale ». La société affirme avoir déployé « un correctif pour résoudre ce problème », mais il semble toujours présent pour certains.

PUBG : des joueurs mécontents de la dernière mise à jour avec le nouveau matchmaking
chargement Chargement des commentaires...